• Posté le samedi 30 mai 2015
  • Par Stephane Charles
  • 0 Commentaires

Extrait du Delalande Mag’ #3 : http://delalande-peche.fr/newsletter/vol3/

Le Tataki est une technique japonaise d’une redoutable efficacité sur les calamars. Elle ne nécessite pas beaucoup de matériel et s’avère d’une simplicité enfantine. Et si en plus vous utilisez les turluttes de dernière génération Duel, les résultats seront spectaculaires !

Le matériel

Nous vous conseillons d’utiliser une canne pouvant accepter de soutenir des poids allant jusqu’à 100 g. Une simple canne à lancer ou à buscle de type palangrotte pourra convenir pourvu que le scion soit suffisamment sensible pour percevoir les touches parfois discrètes des calamars. Un moulinet léger de taille 2500 / 3000 accueillant une tresse de 12 à 20 lb vous permettra d’effectuer l’animation Tataki sans trop vous fatiguer. Les spécialistes apprécieront l’usage d’un ensemble de type casting par sa capacité à libérer du fil sur une simple pression de la gâchette afin de trouver la bonne profondeur, mais ce type de combo n’est pas indispensable.

Le montage Tataki

Le montage Tataki est en fait un train de 3 à 4 petites turluttes non plombées qui seront disposées directement sur le bas de ligne à intervalles réguliers afin que celles-ci ne s’emmêlent pas entre elles. Pour faciliter la mise au sec de vos prises, veillez à ce que le montage ne soit pas plus grand que la longueur de votre canne. Le bas de ligne sera en fluorocarbone de 30 lb minimum. En effet, dans de forts diamètres, la rigidité de ce matériau permettra d’éviter les risques d’emmêlements lors de l’animation qui est assez énergique. Vous pouvez attacher directement les turluttes grâce à un nœud formant une petite boucle. Néanmoins, nous vous conseillons d’utiliser plutôt des Agrafes Rapides Delalande directement attachées avec un nœud Palomar. Celles-ci laisseront aux turluttes toute leur liberté de nage, ce qui est important avec cette technique. Mais surtout, ces agrafes vous permettront d’interchanger rapidement de leurre si vous constatez qu’une couleur ou un modèle en particulier fonctionne mieux que les autres. Une astuce redoutable !

Il existe plusieurs turluttes Duel pour le Tataki :

  • EZ Slim et EZ-Q Slim Parasol (Nouveau modèle 2015)

LECette turlutte reprend le profil fin et annelé d’une crevette, proie très convoitée par les calamars. Pour encore plus de réalisme, elle possède des plumes sous l’abdomen qui vibrent au moindre courant, imitant à la perfection les pattes de ce petit crustacé. Associées aux ondes de pression créées par les anneaux de son corps, ces micros vibrations très fines se propageant dans l’eau par vagues sont le secret de son extraordinaire attractivité sur tous les céphalopodes.

Tailles : 80 / 95 mm

  • EZ Ultra

LGPUCette petite turlutte possède un revêtement holographique dont les reflets irisés attirent à de longues distances les calamars en pêches de jour. Un nouveau type de tissu très résistant aux becs permettra aussi une meilleure accroche des tentacules, optimisant ainsi le ferrage. Dotée d’un corps et d’yeux d’une grande phosphorence, elle est très attractive sur tous les céphalopodes.

Tailles : 75 / 80 / 95 mm

A noter : ces turluttes sont parfaitement équilibrées pour se maintenir à l’horizontale dans le courant, ce qui est très important en montage Tataki. Elles sont aussi dotées d’un émerillon anti-vrillage qui limitera les décrochages intempestifs au niveau des fragiles tentacules. Ce dernier permettra également d’éviter le vrillage de votre ligne et donc de minimiser les problèmes de perruques.

Afin de lester votre montage, vous pouvez utiliser un simple plomb palangrotte. Les poids seront choisis selon la profondeur, la force des courants et la vitesse de votre dérive, sachant que vous devez rester au maximum à la verticale. Mais les plus malins d’entre nous utiliseront une turlutte plombée qui permettra d’avoir plus de prises et qui donnera aussi un aspect teaser supplémentaire aux petites turluttes en participant à « l’effet banc ».

Nous vous recommandons ainsi de lester votre montage avec :

  • EZ-Q Slim Métal

LHSGExtrêmement dense, elle rejoint rapidement le fond et son profil fendant l’eau tient très bien les courants. Sa silhouette effilée comme un jig ainsi que son équilibrage central permettront à cette turlutte d’exécuter de larges embardées latérales à chaque traction. Ces jerks sont particulièrement attractifs sur les céphalopodes. Elle est recouverte d’un tissu aux reflets moirés qui permet une meilleure accroche des tentacules. Sa grande phosphorescence attirera de loin les calamars.

Tailles : 18, 28 et 40 g

  • EZ-Q

KVGMReprenant le profil parfait d’une crevette, cette turlutte possède une plombée spécifique en position basse qui lui donne une nage vibratoire très attractive sur les calamars. Comme l’EZ-Slim, elle possède des plumes simulant des pattes qui lui donnent un attrait supplémentaire. Un anneau placé sous la turlutte permettra l’ajout d’une plombée additionnelle pour pêcher plus profond.

Tailles : # 3.5 : 30, 35 et 40 g

Tailles et couleurs

Vous constaterez que contrairement à d’autres techniques, le Tataki permet de pêcher des calamars même en plein jour. Il sera alors conseillé d’utiliser alors les plus petits modèles (EZ Slim 80 et EZ Ultra 75). En plein jour et par eaux claires, privilégiez alors les teintes marron, naturels, bleus ou verts. De nuit, nous vous conseillons les coloris blanc tête rouge (EZ Ultra), orange, rose et jaune. Les modèles aurora des EZ Slim qui sont réactives aux U.V seront également recommandées. Par eaux sales, le jaune est une couleur très prisée. A l’aube ou au crépuscule, vous constaterez que tous les coloris phosphorescents sont particulièrement prenants.

L’animation

Après avoir laissé descendre votre bas de ligne, commencez l’animation à proximité du fond. La gestuelle est simple : il suffit d’agiter avec énergie le montage pendant plusieurs dizaines de secondes. En bougeant sur place comme un banc de poissonnets affolés, les turluttes attirent les calamars qui se rapprochent. Stoppez alors votre animation et attendez. C’est généralement durant cette pause que l’attaque se produit. La touche se traduit par une lourdeur dans la canne. Le ferrage doit alors être doux afin de ne pas arracher les fragiles tentacules. Nous vous conseillons également de ne pas relâcher la tension jusqu’à la mise au sec car les paniers de vos turluttes ne possèdent pas d’ardillons. Ces céphalopodes pouvant se trouver à n’importe quelle profondeur, exploitez toutes les couches d’eau en remontant votre montage de 5 mètres environ après chaque animation si vous n’avez pas enregistré de touche. Recommencez la séquence jusqu’à ce que vous trouviez la profondeur à laquelle se tiennent ces céphalopodes. Il est à noter qu’une tresse graduée est très pratique pour repérer visuellement où vous avez touché votre premier calamar. Cette espèce vivant en banc, il est alors simple de replacer précisément votre montage dans la couche d’eau porteuse et de multiplier les prises.

Essayez : maniées en Tataki, les turluttes Duel sont véritablement d’une redoutable efficacité !

montage-tataki

Montage tataki : animation de la plombée

ez_SLIM-GRAFICO

Rolling en tête pour que vos turluttes soit stabilisées

IMG_3658

Petit calamar sur une EZ-Ultra (coloris : LBIW)

IMG_3690

Taille idéal si vous pêchez les calamars pour faire des vifs !

IMG_3624

Calamar à l’EZ-Slim (coloris : LOG)

IMG_3627

Petite seiche à l’EZ-Slim (coloris : LP) sur un train de turluttes monté en Tataki

Partagez cet article :

  • google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

×