Concours du lac de Pombonne

Le samedi 28 septembre dernier, l’AAPPMA de Bergerac organisait un concours de pêche aux carnassiers au leurre du bord. Ce concours d’une durée de 3 heures se déroulait autour du lac de Pombonne, un plan d’eau de 3 hectares dans lequel l’AAPPMA réalise régulièrement des alevinages de brochets et de sandres. Les gains du concours seront eux-mêmes investis pour des alevinages.

La durée du concours étant assez courte, je choisi d’orienter ma pêche sur la recherche des brochets dans un premier temps en powerfishing au spinnerbait et dans un second temps en grattant le fond au leurre souple. A 9H00 le coup d’envoi est donné, la majorité des 24 pêcheurs occupent directement les premiers postes disponibles, je choisi de faire le tour du lac et pêcher la zone la plus éloignée. Après 5minutes de marche, me voila de l’autre coté du lac ou j’aperçois un peu de vie en surface. Je lance mon spinner flex blanc sur lequel j’ai ajouté un sandra en trailer, premier passage au raz du fond, boom une tape dans la palette. Je relance sur le poste c’est pendu, un brochet de 61cm.

Le commissaire me valide ma prise qui repart aussitôt dans son élément. Je décide d’insister sur cette zone, je relance mon spinner flex, nouvelle touche, un second brochet de 66cm. Je continue sur cette zone qui semble active, mais plus rien, je choisi donc de changer de leurre, je monte alors un sandra blanc nacré dos bleu, qui dès le premier passage se fait attaquer violemment, mais le brochet n’a pris que la queue du leurre et repart avec celle-ci dans la gueule. Je change alors de leurre et monte un shad gt blanc, qui se fait à son tour attaquer mais le poisson se décroche dans mes pieds.

Le temps tourne et la moitié du concours est déjà passé, une dizaine de brochets ont été capturés dont trois poissons de plus de 80cm. Je change de zone et me fait attaquer plusieurs fois sans pouvoir ferrer efficacement un poisson. J’alterne les techniques et les animations mais les poissons deviennent de plus en plus méfiants et ne réagissent plus qu’à des animations minimes proches du fond.

Après quelques autres touches manquées, la fin du concours est annoncée. Au total 14 poissons maillées ont été capturés, le plus gros est de 83cm. Nous sommes trois à avoir réussi à doubler les prises, mais le poisson que je décroche dans mes pieds me coûte la première place et je termine donc à la troisième place.

Je reste tout de même heureux d’avoir pu accéder au podium et d’avoir participer à la première édition de cet évènement. J’encourage l’AAPPMA de Bergerac à continuer ses efforts pour le domaine halieutique et félicite tous les participants. Et espérons-le, à l’année prochaine.

 

Romain LACOSTE

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *