Le spinnerbait, améliorations par Delalande

 

Le spinnerbait, dorénavant bien connu des pêcheurs aux leurres français à été une très grande réussite partout dans le monde. Tout d’abord un peu d’histoire. Inventé aux Etats-Unis il y a quand même quelques décennies, il est arrivé il y a une grosse dizaine d’année en France. Inventé à la base pour la pêche du black bass dans les grands lacs américains, en France les pêcheurs s’en sont très bien servis pour la recherche du brochet notamment ! Le spinnerbait a connu beaucoup d’améliorations ces dernières années, avec l’apparition de palettes qui brillaient toujours plus, de jupes qui présentaient plus de possibilités. Cette réussite réside sur le fait que ce leurre présente au fil des années toujours plus d’atouts pour le pêcheur. Cette année, nous avons la chance d’accueillir un spinner qui présente de tous nouveaux procédés et qui combine en lui-même des améliorations notoires de la société Delalande, dont je vais vous faire part dans cet article.

 

   

Un atout technique incontestable, l’armature

 

Connu pour sa capacité à ne pas s’accrocher, à passer dans les endroits les plus périlleux et les plus emboisés, le spinnerbait va chercher les poissons là où ils sont. Cela grâce à son armature en V qui lui confère une certaine stabilité lorsqu’il faut passer sur un tronc ou une souche. Le Doctor Spinnerbait Delalande possède un nouvel atout jamais vu auparavant en France, une armature flexible ! Celle-ci  permet d’avoir un pouvoir vibrationnel beaucoup plus important. La flexibilité entraîne aussi une avancée pour la diminution des décrochages !  

  Etant donné que les bras sont flexibles, ils vont accompagner le poisson dans toutes les directions au cours du combat, et il ne va pas pouvoir prendre appuie sur le bras supérieur pour se décrocher ! Du coup, moins de poissons ratés à la touche, car en ramenant le spinner, il va se compacter pour ne former qu’une boule de plus en plus compact avec la vitesse de récupération, le poisson ne ratera plus sa cible et adieu les touches invisibles de poissons n’attrapant que les palettes ! Et même à très grande vitesse, l’armature a moins tendance à faire basculer le spinner vers la gauche ou la droite car elle oppose moins de résistance à l’eau ! De plus, cette armature est très solide et renforcée par des segments en composite qui en recouvre certaines parties comme de part et d’autre de l’anneau d’attache ou l’extrémité du bras supérieur pour assurer les palettes ! Il est aussi important de souligner que le Doctor Spinner s’utilise avec une agrafe, ce qui serait insensé pour un autre spinner ! L’anneau d’attache empêche l’emmêlage et supporte une masse de 100 kilos avant de rompre ! Les agrafes rapides Delalande avec ou sans rolling sont conseillés et garantissent une solidité et une fiabilité maximale et permet de changer de leurre en 3 secondes !      

Cœur du spinner, les palettes

  Les palettes sont les éléments qui produisent le plus de vibrations chez le spinnerbait, elles constituent des signaux d’attaques de premier choix. Tout ce qui brille et qui flash est très prisé des carnassiers, d’où le succès fou depuis des dizaines d’années de la cuillère tournante. Les palettes présentes sur le Doctor Spinner sont des palettes dites Olympic qui sont très brillantes et qui tournent à très grande vitesse grâce au roulement à bille fixé directement au renfort en composite ! Dorénavant, vous ne remonterez plus après un lancer un spinnerbait auquel il manque une palette, là c’est fixé et bien solide ! Le Doctor Spinnerbait est équipé de palettes numéro 3 et 4, qui assurent des vibrations importantes. Les palettes occupent un rôle très important dans l’animation.  

 

Une utilisation facilitée

Leurre du débutant et du chevronné, il combine facilité d’utilisation et efficacité, c’est d’ailleurs avec lui que j’ai commencé et que j’ai pris mon premier brochet. Le linéaire, le fait de le ramener régulièrement à la profondeur voulue est efficace, mais véritablement, un spinnerbait s’utilise manié, avec une animation comme celle d’un leurre souple. Cette animation permet de combiner les phases de montés et les phases de descentes, car il travaille dans ces deux phases. A la tirée, les palettes tournent autour de l’armature, et lors du relâché les palettes tournent comme les hélices d’un hélicoptère. Avec en plus les effets vibratoires de la jupe et de l’éventuel trailer (vous verrez plus loin), effet garanti ! Mais le pêcheur doit adapter son animation en fonction de la saison ! Plus il fait froid, plus le poisson est au ralenti, il faut donc parallèlement ralentir son animation en hiver et se contenter de bonds de 10 voir 20cm sur le fond, en faisant beaucoup de longues pauses qui inciteront le poisson à se pencher dessus et à le cueillir lors du redémarrage ! Mais là où le spinnerbait prend toute sa dimension, c’est en été ! Entre ou au dessus des herbiers, il fera réagir instantanément tous les carnassiers. N’hésitez pas lorsque les poissons sont actifs à tenter toutes les figures d’animations possibles ! Par exemple, quand l’animation devient monotone à enchainer tirées, relâchées, stoppez la descente du spinner et faites un sprint sur 5 mètres ! Les poissons suiveurs s’y jetteront dessus à coup sur !

 

 

 

Libre recours à votre imagination

En dehors des palettes, le spinnerbait comporte deux éléments que nous pouvons varier au gré de notre imagination, la jupe et le trailer, si on en met un ou pas ! La jupe est un élément essentiel du spinner, sa première fonction est de cacher l’hameçon simple dont est pourvu chaque spinner. Mais nous pouvons grâce au Doctor Spinnerbait varier les couleurs des jupes. Les jupes sont commercialisées en 9 références, dont deux qui sont pourvues de pattes de grenouille souples qui font un attrait supplémentaire ! Changez de jupe en quelques secondes grâce à un autre procédé présent sur ce spinner, un cran qui permet un maintient parfait de la jupe qui n’est plus attachée avec du fil mais grâce à un support rigide ! Et la grande nouveauté, ce n’est pas qu’il y ait un cran, mais c’est qu’il y en ait deux !! Vous pouvez donc superposer 2 jupes pour plus de volume ! Pour le trailer, c’est au choix de chacun d’en mettre un ou non. Personnellement j’en mets un en hiver mais pas en été. Tout simplement car en hiver je préfère leur présenter une plus grosse bouchée ! Pour les trailers, choisissez un leurre pas trop épais pour ne pas gêner la nage du spinner. Par exemple un Meeki ou un King fera très bien l’affaire !  

    Si vous n’avez jamais essayé le spinnerbait, n’hésitez pas ! Le Doctor Spinnerbait Delalande est la solution de tous les petits problèmes que présentaient les spinners ancienne génération. Il saura répondre à vos attentes les plus accrues et vous faire prendre les poissons les plus méfiants, mais pour cela, choisissez la bonne jupe !    

Thibault Ponserre  

Les commentaires

  • colin 05/07/2013 à 09:29

    Bonjour,
    j’essaierai sans doute le spinnerbait, mais par curiosite combien mesure votre brochet??
    Colin

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *