En ce temps de fête, nous sommes partis dans le GERS sur le lac que nous connaissons assez bien afin de tester un peu mieux les nouveautés que DELALANDE m’a gentiment envoyées.[:] En cette saison même si dans le sud ouest il n’a pas encore beaucoup gelé, les poissons sont quand même dans les grandes profondeurs des plans d’eau, là ou la température de l’eau y est un peu plus élevée.

photo 1

Ayant oublié le sondeur à la maison, je me positionne avec la barque en fonction de mes souvenirs afin d’exploiter la zone la plus profonde du lac. Il n’y a pas un brin de vent, donc nous mettons directement un gros leurre chacun afin de pêcher en linéaire lente au ras du fond. Au bout d’une petite heure, je prends deux petites tapes discrètes sur le shad GT 13cm rouge pailleté que je viens de recevoir. J’annonce à mon ami que j’ai eu une touche, je ne touche plus à rien puis je mouline. A ce moment là je ne sens bizarrement plus rien  donc je mouline plus vite et d’un seul coup, quelque chose remue. Le poisson était en fait venu jusque sous le bateau avec le leurre ! Alors je ferre et la gros combat, gros coups de tête et plus rien. Le fil est plein de mucus et ma tête plombée (de mauvaise qualité) est ouverte. Le silure en hiver c’est donc possible !!

photo 2

A ce moment là, la journée s’annonce intéressante même si le premier poisson est raté. Puis jusqu’à midi c’est la traversée du désert avec aucune touche.

A midi, alors que le vent s’est levé, nous reprenons le chemin retour pour manger au bord de l’eau. Fini de manger je décide de retenter ma chance au shad GT 13 cm rouge pailleté du bord en attendant que mon collègue finisse de ranger le casse croûte.

Et la, surprise sur une animation lente. Je prends une grosse cartouche et je sens un poids très lourd, ça bataille bien ; mon collègue n’en revient pas et après quelques minutes c’est un magnifique brochet de 89 cm qui pose pour la photo. Il repartira juste après revoir les eaux du lac. A ce moment là, la journée s’annonce intéressante même si le premier poisson est raté.

Puis jusqu’à midi c’est la traversée du désert avec aucune touche. A midi, alors que le vent s’est levé, nous reprenons le chemin retour pour manger au bord de l’eau. Fini de manger je décide de retenter ma chance au shad GT 13 cm rouge pailleté du bord en attendant que mon collègue finisse de ranger le casse croûte.

Et la, surprise sur une animation lente. Je prends une grosse cartouche et je sens un poids très lourd, ça bataille bien ; mon collègue n’en revient pas et après quelques minutes c’est un magnifique brochet de 89 cm qui pose pour la photo. Il repartira juste après revoir les eaux du lac.   Durant l’après midi, aidés par le vent nos avons essayé la verticale aux leurres et la pêche au fireball sans grands résultats. Ceci étant, cette journée nous a prouvé que la pêche se joue parfois à des détails et que tout est possible même si la chance n’y est quelques fois pas pour rien. Un beau cadeau pour cette dernière session 2012.  

 

Relâchez vos prises pour que nous puissions vivre des moments comme je viens de vivre.  

Bonne année à tous et bonne pêche !

OBIERTI Eric

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sit lectus commodo neque. at tristique