Bien que la perche soit « pêchable » toute l’année, c’est en automne que sa pêche prend toute sa dimension.[:] Il n’est pas rare, lorsqu’on a trouvé les bancs, de faire littéralement des cartons de perches, quelquefois jusqu’à 20 ou 25 par heure, des fois plus ! Mais pour cela, faut il encore les trouver et sélectionner le bon leurre avec le bon coloris et la bonne animation ! Dans ces quelques paragraphes, nous allons aborder les quelques trucs qui vous permettrons, je l’espère, de vous amuser avec vos leurres en automne.

 

La perche est très souvent le premier poisson d’une vie de pêcheur aux leurres, c’est souvent aussi le poisson qui sauve un après midi de la bredouille. Pourquoi ? Je pense grâce à son abondance puis à la simplicité à cerner ses habitudes. En automne, les perches de plusieurs années accompagnent les alevins de l’année vers le fond, elles quittent alors les bordures mais continuent à y monter pour chasser. Il suffit alors de pêcher les bordures directement ou de scruter l’étendue d’un étang ou d’un lac devant nous afin d’apercevoir de l’activité en surface, ou avec un peu de chance une ou plusieurs chasses de ces petits carnassiers.   Il faut alors privilégier les bondes d’étang, les arrivées de petits canaux ou rivières, une structure immergée comme un arbre, ou un haut fond. Car les endroits où se trouvent les perches sont les endroits qui se remarquent, les endroits qui ne sont pas banaux, inhabituels.   Les poissons sont toujours dans l’étang ou le lac, et à force de faire passer des leurres, ils réagiront, par énervement, surtout les perches ! Pour cela, lorsque j’ai trouvé mon coin, je le pêche minutieusement avec de petits leurres souples, Baby Buster Shad, skeletons, petites virgules de type Sandra jusqu’à 8cm ou Kings. Pour le Baby Buster Shad, pêchez avec en taille 5cm si vous voulez « faire du nombre » ou 7.5cm si vous souhaitez sélectionner les perches de tailles correctes et grosses.   Le drop shot prend aussi toute sa dimension dans des cas comme celui-ci, grâce à un scarabait, un drop shad ou un globulus. La gamme de plombs Delalande dispose de deux sortes de plombs drop shot, les longs et les ronds, suivant le type du fond.

 

 

Pour ce qui est des couleurs, n’hésitez pas à prendre du criard, étant adepte du rose, croyez moi, ça ne les repousse pas comme on pourrait des fois le penser …

Nous avons la chance de disposer d’une gamme de couleur assez variée pour les petits leurres souples Delalande, alors pourquoi ne pas en profiter ?

 

 

Par exemple, l’orange pailleté disponible pour le globulus, le scarabait, le streetbait, ou le drop shad est une très bonne couleur, tout comme le chartreux, le rose, le jaune ou le thé poivré. Pour les têtes plombées, j’utilise en majorité deux modèles, les têtes plombées Macadam Fishing et les têtes plombées Pro dans les plus petites tailles. Elles vous garantissent une sureté supérieure sur des gros poissons, un très bon piquant et une grande longévité ! Pour plus de renseignements sur les tailles et les grammages disponibles, cliquez sur le cinquième onglet « têtes plombées » à droite de l’article.   Tous types d’animations sont possibles, j’en utilise surtout deux qui sont très complémentaires. – Le linéaire : il consiste à lancer votre leurre, le laisser couler à la profondeur désirée (souvent jusqu’au fond pour moi) puis à le remmener tout simplement à vitesse constante. Cette technique est la reine lorsque les perches sont actives. – La version grattée : elle consiste à lancer son leurre souple, le laisser couler jusqu’au fond et à le remmener par à-coups en faisant des pauses pendant lesquelles le leurre retombe sur le fond … etc. Il n’y a pas de recettes miracle, cependant on peut apprivoiser la chance afin de tomber plus souvent sur de beaux spécimens ! Pêcher avec de gros leurres est un fait, rien de mieux qu’une grosse bouchée. Cependant une grosse perche, ça ne s’énerve pas aussi facilement qu’une petite, moins longtemps même, mais ça s’énerve quand même ! Alors allez à la pêche souvent, pas forcément longtemps, en privilégiant les extrémités du jour et les leurres de plus grande taille pour avoir des bons résultats sur les grosses !

 

 

  Les petits trucs et les astuces … – Lorsqu’une perche suit votre leurre, que vous sentez des petites attaques sans suites, accélérez l’animation ! Effet garanti ! – Sur les leurres souples autres que rose, je coloris au marqueur rouge un petit carré d’environ 1cm de côté en dessous de l’endroit où l’hameçon ressort afin de créer un signal sang, cela diminue les ratés ! – N’hésitez pas à bourrer vos petits leurres d’artifices divers comme un spinner plus Delalande, ou des rattles dans la queue des busters shad ou à la place des yeux du skeleton !  

Bonne chance à vous, et rappelez -vous que le « no kill » est préférable si vous voulez attraper de beaux sujets dans plusieurs années !

  Thibault Ponserre

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *