Pêche en étang[:]

Dans cet article, nous allons parler de la pêche en linéaire en étang, il faut avouer que la pêche du bord n’est pas chose simple! Voilà pourquoi nos chers carnassiers se sentent si à l’aise et peu méfiants dans les profondeurs!

Pour ça, nous allons voir une technique propice pour ces profondeurs, à l’aide de leurres souples: la pêche linéaire,

C’est une pêche assez simple , mais la simplicité fait souvent la différence!

 

Elle consiste en de simples tractions sur le leurre (ou presque, mais rien de bien compliqué!). Pour cela, on mise tout sur les vibrations, autant dire qu’un shad avec une large queue convient parfaitement ! Et là, la gamme Delalande nous ravit à merveille : Skeleton, Fury Shad, Buster Shad, Blinker, Shad GT ou encore le fameux Sandra, connu de tous. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts !

 

Rentrons dans le vif du sujet, tout d’abord le montage. Comme je l’ai dit précédemment, c’est une pêche simple,  pour la tête plombée on ne se torture pas les méninges, une forme simple. Le choix est vite fait, soit une tête ronde ou alors en forme de tête de poisson (tête pro ou GT). Étant donné qu’on pêche au fond, on pêche « lourd » aussi ! Donc il faut compter dans les 15-20 grammes, ça permet aussi de garder un bon contact avec son leurre et bien percevoir les touches en cas de vent. Un détail qui est bien pratique, n’oubliez pas la goutte de colle entre le nez du leurre et la tête plombée, sinon votre leurre risque de glisser sur l’hameçon à cause des tirées et la nage. La présentation en pâtirait.  

 

Les nouvelles têtes plombées pro flex sont elles aussi très efficaces puisque la palette est un signal vibratoire et visuel très important aussi. A ne pas négliger!

 

 

Maintenant, voyons l’animation. Vous lancez le leurre, et contrôlez sa descente (les touches à ce moment ne sont pas rares!). Ramenez le leurre sur un mètre pour le faire nager au ras du fond puis levez la canne pour obtenir cette fameuse traction dite « dent de scie » (d’environ 1 mètre aussi). On laisse le leurre redescendre au fond tout en contrôlant sa descente puis répétez le mouvement.

 

Les brochets auront plutôt tendance à attaquer pendant la tirée, il ne faut donc pas trop lever sa canne à la verticale si l’on veut vouloir ferrer correctement. Les sandres quant à eux attaquent principalement à la descente du leurre, voilà pourquoi il ne faut pas trop relâcher sa bannière !  

 

Bon alors, compliqué ? A vous de jouer maintenant !

Bonne chance !    

 

THOMAS DOUTRES    

 

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consequat. elit. Sed nunc ipsum ante.