Pêche en mer : Utilisation de la Crazy craw sur un tenya

 Un leurre pour remplacer un appât 

Il n’est pas rare, lors d’une session pêche en bateau aux leurres souples, de changer de technique et de passer au Tenya. Généralement ce changement intervient lorsque l’activité et le courant se calment, notamment à l’étale.

Le TENYA est à mi-chemin entre la pêche au leurre et à celle à l’appât. On l’utilise généralement avec une gambas/crevette. Le gros avantage de cette technique demeure dans sa capacité à toucher une grande variété d’espèces de la Manche à l’Atlantique jusqu’à la mer Méditerranée.  Son « inconvénient », est que, comme toutes pêches à l’appât, il nécessite une préparation et une bonne quantité d’appâts ! En effet lorsque l’on enchaine les touches, les prises et les ferrages, on a vite épuisé le stock d’appât. Et il n’y a rien de plus frustrant pour un pêcheur que de ne plus avoir d’appâts ! 

L’utilisation d’une imitation de crustacés comme la Crazy Craw permet alors de palier à ce manque, mais également d’enchainer les prises sans avoir à recharger en appât à chaque descente. La résistance de la matière Delalande est une fois de plus un réel avantage pour cette technique.

 La forme d’écrevisse de la Crazy Craw ne laisse pas les sparidés indifférents et  une fois au fond, sa position inclinée vers le haut lui donne un aspect particulièrement attractif accentué par ses pattes voilées très souples qui ondulent à la moindre sollicitation et au moindre courant.

Une grosse daurade grise à la crazy craw

Animation

La technique de base du Tenya reste inchangée. On va rechercher un angle de 45° entre le fil et la fond et effectuer des petits sauts sur le fond ou des tractions lentes de grande amplitude. La complexité demeure dans le ferrage. Comme avec un appât naturel, en particulier sur les sparidés, on va rendre la main avant d’effectuer le ferrage. Cependant nos compagnons de jeu sont moins dupes que l’on ne pourrait croire et risquent de rejeter très vite la Crazy Craw en sentant le subterfuge !  L’expérience au fil des sessions permet de mieux sentir le moment idéal pour ferrer.  

Conseils d’utilisation

Effectuer le lancer devant la dérive afin de laisser au montage le temps de descendre et d’être à la verticale du bateau lors du contact avec le fond puis de profiter de cette dérive pour atteindre l’angle recherché tout en commençant l’animation.

Les pages réagissent généralement à des animations assez lentes et proches du fond

Afin de limiter les refus et d’augmenter le temps que le poisson garde le leurre en bouche, il est possible d’imprégner les Crazy Craw d’attractant liquide dans une boite ou un sachet de congélation avant la partie de pêche. Le corps annelé du leurre permet également un bon maintient pour l’utilisation d’attractant en gel.

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *