Petite session pêche dans l'EST

RETOUR DE VACANCES !

Dans l’EST, comme dans pas mal de secteur de l’Hexagone, il aura fallu attendre septembre pour avoir quelques belles journées ensoleillées !
C’est l’occasion pour Julian et moi de se retrouver pour deux sessions du bord sur des plans d’eau Doubiens.

pano

 

La session débute alors que le jour se lève à peine, nous commençons par prospecter les bordures d’herbiers avec de la palette ; Les coloris flashy étant de mise, Julian monte un shad GT chartreuse dos rouge sur une tête plombée pro flex et se met en mode powerfishing en effectuant des lancés appuyés le long des herbiers. Pour moi se sera une prospection un peu plus creuse au spinner.

Le temps passe et rien de chez rien pas une touche et aucun signe d’activité sur le plan d’eau.
Après une bonne heure à alterner les leurres, des ronds à la surface de l’eau trahissent la présence de poisson fourrage. Le fond avoisine les 3 mètres. Julian monte un GT de 22cm sur une tp pro de 10grs et complète l’armement avec un triple voleur.
Quelques lancés et première tape…PENDU ! C’est un pike 60 qui se laisse treuiller sur la bordure. Pour moi c’est avec un shad de 9cm animé en « dent de scie » que je prend quelques minutes plus tard une perche bien fat de 40cm !
Il s’en suivra quelques ratés et quelques petits becs pas ou à peine maillés.

perche40 brocgt22

 

Pour notre seconde journée, je serais guidé par Julian sur des étangs de quelques hectares qu’il connaît bien.
En raison d’un épais brouillard, les deux premières heures de pêche se font sous une faible luminosité. Ce manque de lumière n’a pas empêché les brocs d’entrer en activité dès nôtre arrivé au bord de l’eau.

Premiers lancés, premiers ratés et premier poisson pour Julian! 62cm pour ce broc qui repart rapidement à l’eau.
La pêche n’est pas évidente; 1m50 de profondeur, de nombreux herbiers et une berge plantée d’arbres qui empêche les lancés appuyés. Les angles sont assez fermés et en ce qui me concerne ; avec ma canne de 2m20 les lancés sous la canne sont encore les plus adaptés à la situation.

J’opte pour un hard swimmbait flottant qui me permet d’atteindre des herbiers situés à une vingtaine de mètres de la bordure sans trop forcer.

Je lance ; je ramène en alternant tractions sèches, stop, accéleration sur 50 cm, stop, twitchs légers…
A ce petit jeu, j’arrive à décider un broc de 72cm qui se piquera à mon leurre après l’avoir raté 2 fois !

broc72

 

Le soleil fait son apparition. Nous avons changé de plan d’eau. Rapidement nous nous rendons compte que les poissons ont délaissé la bordure.
Julian m’indique que nous sommes sur un spot à grosses perches !
Nous faisons le tour de l’étang en prospectant les zones les plus profondes. Après une bonne demi-heure, Julian touche un poisson qui par ces coups de tête ne laisse pas de doute quand à l’espèce ferrée ! Une masta perche.
Julian étant monté « broc » le combat est bref. Il saisit le poisson et lache un grand YESSSSSS !

Le sandra qui fêtera bientôt ces 20ans à encore frappé! Ici un 12cm chartreuse tête rouge et 46cm pour cette magnifique zébrée !

Avec le remue-ménage dans les cailloux nous n’arriverons pas à décider un nouveau gros percidé. Je passerais en drop shot pour pêcher plus discret mais seuls quelques poissons de 15-20cm se laisseront leurrer.
Julian sortira un broc non maillé.

Voila pour le compte-rendu de ces retrouvailles !

A bientôt au bord de l’eau !
DELALANDE POWAAAAAAAAAHHHHHH !

julian-eric

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consequat. neque. ipsum libero non elementum Sed quis, Praesent