Voici quelques petits conseils lorsque vous pêchez avec Delalande[:]:

photo1

Le poste :

 

Le choix du poste reste un choix crucial, déterminant ; choisi pour certains à l’instinct ou pour d’autres plus pragmatiques, selon leurs vécus ou savoirs.

La nature et le relief des fonds sont aussi primordiaux, d’où la nécessité de sonder ce que l’on ne voit pas, de discerner ce qui se cache en dessous de la surface…

Des fonds abrupts, herbeux, alternés de plateaux et de fosses recèlent bien des mystères et de mystérieuses prises… 

Mais heureusement, rien n’est jamais gagné d’avance !

C’est un peu l’alchimie de tous ces facteurs qui en se conjuguant font le succès du « the best poste »….     

 

 Mes leurres favoris :

La plupart du temps, j’utilise les Skeletons en 14 cm de couleur différentes suivant l’intensité de la pêche, du type de poisson recherché, de l’eau et de la saison.

Lorsque les brochets sont plus méfiants, j’utilise le Buster Shad, qui fonctionne très bien sur tout type de poissons et de tailles différentes.

Et bien sur, l’inconditionnel, le King qui a déjà fait ses preuves et continuera de combler plus d’un pêcheur ! Le King a plusieurs tailles, de 3 cm à 23 cm. Connu sous le nom de « virgule, twist » il est la base des leurres souples,  de par sa simplicité et sa grande efficacité, ce leurre à de plus l’avantage d’être polyvalent! J’avais l’habitude de m’en servir pour pêcher le brochet et son prix très attractif m’a incité à le tester pour le silure…

Mais sur ce sujet j’y reviendrai plus tard…

 

Ma technique :

Tout va dépendre de l’agressivité des poissons ! Généralement sur fond dur, je laisse couler les leurres au fond, puis je fais une montée brutale suivie d’un relâché.

Pour les fonds herbeux (en moyenne 4 mètres) je laisse couler deux ou trois secondes pour naviguer entre deux eaux avec une récupération régulière de la ligne suivant le plomb pour que les Skeletons rasent les herbiers.

En général, pour le Skeleton et le king, au lieu de les enfiler dans le sens normal, j’enfile les leurres « à l’envers », afin que la courbe de la virgule soit vers le haut, ce qui leur donnent une nage désaxée.

 

Il ne vous reste plus qu’à tester, à vous de jouer !

photo3

Julien

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.