ndlr : Voici le récit d’un client heureux pour ses 1er pas dans la pêche aux leurres souples en Méditerranée.

Une simple rencontre, quelques détails, saupoudrés de beaucoup de chance peuvent changer le cours d’une pêche. La façon d’appréhender une technique, un spot, un poisson peut radicalement changer vos résultats et tout cela ne tient finalement à pas grand chose. Voici le récit de la prise d’un poisson trophée de méditerranée : La Sériole Couronnée.

Pour les néophites, la Sériole (Seriola dumerili) ou Amberjack en Anglais est un poisson pélagique de la famille des Carangidae. C’est la plus grande espèce de cette famille présente dans presque toutes les mers et océans. Pour la petite histoire, Sériole était le mot local utilisé à Nice. Auparavant on l’appelait Caranx dumerili. Dorénavant on l’appelle Sériole partout (en Français).

Préparant mes vacances en Corse, je cherche désespérément un « local » qui pourra m’emmener en bateau. Lors du salon de la pêche à Cagnes sur Mer, mon ami Max sponso par Yakutsu et Delalande me présente Yoann qui travaille pour Delalande et qui vit toute l’année à Porto Vecchio.

Le rendez vous est pris pour un mois plus tard. L’objectif est clair, prendre du Denti !

Le jour J, je retrouve Yoann dans le petit port de Pinarellu. Je suis prévenu, ça sera très dur de faire du Denti car ils sont en fraie et personne n’en a pris depuis 15 jours. Ce n’est pas grave, je suis content de faire un tour en mer et d’apprendre les techniques de Yoann aux leurres souples.

Après quelques essais Yoann hurle : « poisson poisson !! » et je le vois pomper comme un furieux, le combat dure 10 secondes et « clac » c’est le drame, une casse… Lorsque la ligne est remontée on peut voir que le bas de ligne est usé sur plusieurs centimètres, le diagnostique est sans appel : un mérou. Il a été trop rapide et trop puissant, il est rentré dans son trou et le bas de ligne s’est coupé sur les rochers.

On repartira bredouilles de poisson de cette cession. En revanche j’ai appris une nouvelle technique qui a l’air très efficace et je compte bien la mettre à contribution sur ma chère Cote d’Azur.

Mon ami Patrick qui a un bateau à Villefranche m’appelle et me propose une sortie bateau pour une partie de pêche en trainant du vif. Je lui raconte mon épisode Corse, il est partant pour essayer cette technique et aller traquer les mérous et dentis sur les spots qu’il connaît.

Arrivés au port on monte nos cannes. Pour moi ça sera ma fidèle Yakutsu Tavarua ainsi que mon Stella 8000 monté en 50 livres et un bas de ligne de 30 livres. Certains penseront que c’est costaud et ils n’ont pas tord mais les mérous ça peut être très gros et on ne sait jamais sur quoi on va tomber, la suite m’aura donné raison.

Pour les leurres ça sera du Swat Shad de 13 cm couleur « chartreux / dos rouge » pour moi et un gros Shad GT aux mêmes couleurs pour Patrick. Plombés en 60 grammes.

Arrivés sur le Spot j’explique l’animation du leurre souple à mon ami. Patrick est un pêcheur très expérimenté, il a plus de 45 ans d’expérience de pêche en France et dans le monde entier. Malgré cela il est toujours curieux d’apprendre de nouvelles techniques. C’est un bonheur de pêcher à ses côtés et d’écouter toutes ses anecdotes. C’est d’ailleurs avec lui que j’avais eu ma première attaque de thon rouge il y a quelques années. Faut croire qu’il me porte chance.

On pêche sur environ 40 mètres de fond et le courant est assez fort, je regrette de n’avoir pas de têtes plombées plus lourdes mais on fera avec…

Après plusieurs dérives infructueuses on se prépare à changer de spot, je ramène mon leurre au bateau et que je m’apprête à ranger ma canne lorsque mon œil est attiré par une masse sombre à tout juste un mètre de la surface, juste a côté du bateau. Je n’y crois pas, c’est un poisson et il est énorme! Je dis a Patrick : « @# !?!tain c’est quoi ce truc ? C’est un requin ou quoi ? » Patrick me répond par la négative. C’est une énorme Sériole qui a suivi nos leurres. Ni une ni deux on ouvre nos pick up et les leurres redescendent, au bout de 10 secondes, je sens qu’il se passe quelque chose sur ma ligne, je suis entrain de descendre donc je n’ai pas eu de touche franche mais je sais qu’il y a quelque chose au bout. Je ferme mon pick up, donne 2 bons ferrages, c’est parti, à mon tour de hurler « poisson, poisson », Patrick me regarde incrédule comme si je lui faisais une blague. Il regarde le sion de ma canne qui subit les coups de tête de la bête et comprend que je dis la vérité.

De mon coté le poisson me fait un gros rush et se dirige dangereusement vers un filet de pêcheur, ça sent pas bon, je vais devais devoir le brider. Je suis sûr de mon matos mais je me demande si l’hameçon texan du Swat shad va tenir. De toute façon je n’ai pas le choix, je sers doucement mon frein et le poisson finit par s’arrêter. C’est parti je pompe ! Parti de sous le bateau je m’aperçois que le poisson m’a pris pas mal de fil, mais il se laisse venir tranquillement et on l’aperçoit très vite. Cette fois çi c’est sur c’est une Sériole, elle est plus petite que le géant qu’on a aperçu mais je sais déjà que j’ai affaire à un très beau poisson.

Patrick à la barre me met dans les conditions parfaites pour le remonter. Il me met de violents coups de tête et quelques beaux petits rushs. Je ne suis pas encore sorti d’affaire mais je sens qu’il est bien piqué. Arrivé au bateau, Patrick sort le poisson d’une main de maitre. J’ai réussi, je hurle de joie. La sériole est magnifique, elle fait 23 kilos. Je n’arrive pas à y croire. Première sortie aux leurres souples en méditerranée et je claque une Sériole de 23 kilos. J’ai passé des dizaines d’heures à trainer du calamar bien vif pour attraper ce poisson dans la même zone et sans résultat… La chance a enfin tourné . C’est la magie de la pêche.

Je dédicace ce poisson à Max, Yoann et à Patrick. Merci pour tout.

César CAMY

DSC_000001

Une magnifique Sériole !

DSC_0263

Le Swat Shad n’a pas bronché !

DSC_0270

Un poisson de légende !

Nos deux pescadous ont bien mérité un verre :)

Partagez cet article :

  • google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six − 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

×