Décidé à pêcher de belles truites la journée du lendemain me semble idéal, on se trouve durant le mois de septembre là où les grosses truites recommencent à être plus actives. De plus les températures ont baissé et le temps annonçé est nuageux, limite orageux : de bonne conditions réunis afin de réaliser de belles pêches. Il vient maintenant le moment de s’équiper, j’utilise une canne de 1,80m et d’une puissance de 2-10 grammes idéale pour la pêche de la truite aux leurres souples. Afin d’avoir un maximun de sensibilité pour pouvoir pêcher de grosses fosses au leurre souple j’utilise une tresse de 8 centièmes et un bas de ligne en fluorocarbone de 18 centièmes d’une longueur de 2 mètres afin d’avoir un montage bien discret. Maintenant, c’est au tour des leurres : je garnis ma boite de plusieurs skeleton 5cm, buster shad 5cm, chabot curly et de la petite nouveauté delalande 2020 : le tout p’tit shad 4,5 cm. J’utilise différentes têtes plombés afin de pouvoir m’adapter à toutes les situations : des skeleton monté sur tp ronde 5 grammes dans le but de gratter dans les fosses plus profonde, des chabot curly sur tp 3 grammes planantes afin de pêcher les zones mouvementées afin de faire planer mon leurre dans le courant et tenter de séduire de belles fario. Et pour finir je monte la petite nouveauté sur une tête ronde de 2 grammes pour pêcher les zones moins profondes et avec plus ou moins de courant.

  Maintenant place à la pêche ! Arrivé sur le post de bon matin je commence à prospecter les courants avec un chabot curly sur tp planante, aucune touche durant les 15 premières minutes, j’arrive dans une zone plus profonde où je décide alors de sortir un skeleton 5 cm coloris smelt sur tp ronde 5 grammes, et la les touches commencent à s’enchainer ! On dirait bien que les poissons sont dans les profondeurs ce jour ci !

  Quelques temps plus tard j’enregistre une belle touche que je manque, je repasse une seconde fois et cette fois c’est piqué ! Une belle fario dans l’épuisette !     Objectif accompli mais il me reste du temps de pêche ! Je poursuis ma pêche au skeleton dans les zones profondes qui m’apportent un autre petit poisson. À la fin de la session les zones moins profondes se succèdent, je monte alors mon tout ptit shad qui me permet de capturer ce joli poisson.

 

Il est maintenant temps de rentrer, content et pressé d’essayer ce tout ptit shad sur les perches. ‌Merci de votre lecture, bonne chance à tous et au plaisir de se rencontrer au bord de l’eau.

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

in Phasellus at dolor. Donec id,