Une saison au coeur du Défi Prédators Ouest qui se termine … plutôt bien!

Définissons le contexte, tout se passe dans le sud-ouest de la France entre la Charente et les Landes, une bonne bande de « potes » tous animés par la même passion qui vous amène peut être à lire cet article : la pêche ! Mon binôme Mathieu et moi-même, partons pour notre première saison complète ensemble sur le Défi !

Cette saison 2017-2018, Daniel et Jean, les personnes à qui on doit l’organisation de cette superbe aventure (un énorme merci à eux au passage !), nous ont pondu un calendrier en 5 dates, à commencer par le redouté et capricieux lac de Cazaux Sanguinet qui abrite pourtant une population de beaux spécimens au-dessus de la moyenne !

Le 8 Octobre donc, on attaque à Cazaux avec un joli plateau de 35 bateaux !

La saison est lancée, avec pour stratégie de notre côté la traque de la perche. Stratégie qui s’avère rapidement payante puisque je fais le premier poisson maillé de 40cm quelques lancers après être arrivés sur la zone défini.

S’en suis un second poisson maillé pour mon binôme suivis de quelques poissons non maillés, puis plus rien. Une longue période d’activité s’installe nous poussant à varier les techniques et les zones de pêche jusqu’à ce que, une heure avant la fin de la manche, la donne change : une chasse digne d’un banc de thon en pleine mer à portée de lancer ! Le Baby Buster 8cm est immédiatement propulsé au milieu de la bousculade, à peine le temps de toucher la surface qu’il était déjà engamé ! Un joli poisson de 43cm rejoint le vivier!

Suivi d’un troisième joli poisson fait au crank Duel par Mathieu synonyme de quota ! De retour au port, nous nous classons 10e sur 35 avec un quota perche de 3042grammes, pas si mal pour une première !

La seconde manche nous mène le 5 Novembre chez nos voisins charentais, du côté de Bourg Charente.

Moins d’affluence pour cette manche ce qui n’en enlève en rien l’enjeu ! Une eau limpide, qui nous laisse apercevoir les magnifiques poissons que peut abriter la Charente, cependant nos amis à écailles nous voient arriver eux aussi de loin ! La pêche est difficile, pas de touches jusqu’aux alentours de midi, où un brochet sort violemment d’un herbier pour taper mon DJ Line 10cm monté en texan non plombé … sans se piquer. Vu le peu d’activité, nous insistons plusieurs heures sur une zone d’une cinquantaine de mètres autour de cet herbier en espérant le tenter à nouveau, pour aboutir finalement par piquer une perche sur le même leurre à quelques touffes d’herbiers de notre première touche. C’est maillé !

Sur le retour, un nouveau poisson saisira mon DJ Line transparent dos ayu sans se piquer, nous en resterons donc là pour cette manche, avec une 8e place sur 17 participants.

Après un report dû à une météo catastrophique, nous nous retrouvons le 21 Janvier pour la troisième manche sur le lac de Mimizan, une première pour nous sur ce lac.

Une manche tout au moteur électrique sous un vent soutenu qui s’annonce difficile. Les choses se confirment, très peu d’activité, la moindre touche va être cruciale ! Ce sera une nouvelle fois le Baby Buster 8cm qui nous sauvera en sortant le seul poisson de la journée des appeaux à canard sur les berges du lac ! Cette perche de 570 grammes nous classera 9e sur les 24 équipages inscrits. On reste dans le Top 10 !

S’en suis la période de fermeture, avant de rattaquer par le superbe lac de Parentis le 8 Mai.

Début de saison oblige, les sandres et black-bass ne seront pas comptabilisés pour cette manche, il faudra donc jouer uniquement avec les brochets et autres perches.

Parentis est un lac que nous apprécions énormément, mais il semblerait que ce ne soit pas réciproque ! Nous enchainons les poissons non maillés alors que nous voyons nos concurrents autour de nous mettre les poissons au vivier en se tapant dans la main… Dur pour le mental !!!

Nous décidons donc de partir loin … très loin de tout autres bateaux pour essayer de se remotiver. Nous rejoignons nos zones de pêche hivernales habituelles en espérant qu’elles nous apportent un petit quelque chose. Ce sera dès le premier lancer que mon fidèle Miss Shad 10cm se fera aspirer par une superbe perche de 46cm pour 1452 grammes.

Ce sera le seul poisson maillé de la journée, très insuffisant pour espérer faire un résultat respectable… Nous échouerons à la 29e place sur 41 bateaux.

Arrive la dernière date de la saison. Le règlement ne prenant en compte que les 4 meilleurs dates sur les 5 de la saison pour le classement général final, nous savons que nous avons grillé notre cartouche à Parentis. Nous pointons avant cette dernière date à la 3e place du général. Tout va donc se jouer lors de cette dernière manche qui se déroule « à la maison » pour nous, sur le lac de Carcans Hourtin, il va falloir tout donner !

Nous nous pointons donc le 3 Juin au nord du lac de Carcans, sous un ciel menaçant, avec pour consigne que la manche prendra fin dès les premiers signes d’orages ! Aucunes certitudes donc sur cet épisode final du Défi Predators, bref nous partons poignée en coin sur la zone que nous avions précédemment défini. Nous entamons notre première dérive puis BOOM !!! Mathieu m’annonce un poisson ! Vu la courbure de la canne, je comprends que c’est un poisson maillé ! Après un beau combat, il met au sec un beau brochet dans les 70cm. Un poisson arrivant dans la première demi-heure qui nous motive à fond ! On insiste alors sur la zone, avant de prospecter différents autres spots. Sur les coups de midi, sans autres résultats, nous décidons de revenir sur la zone du début de journée. Armé encore et toujours de mon Miss Shad 10cm, je subi une grosse aspiration, suivi de coups de tête lourds, j’annonce un beau poisson a mon binôme qui se jette sur l’épuisette ! Après quelques secondes, un superbe sandre arrive en surface, puis nous rejoint sur le pont du Tracker : nous le mesurons, 76cm et bien gras, ça sent bon plutôt bon pour nous ça !

Nous décidons d’aller faire valider ces 2 poissons histoire de pouvoir les relâcher au plus vite, 6650 grammes, on se retrouve second du classement provisoire, un équipage ayant fait un superbe brochet métré de plus de 7kg. Gardant en tête que d’autre équipes peuvent avoir de gros poissons dans leurs viviers donc pas encore validés, nous repartons surmotivés pour les 2h de pêche restante ! Nous optons pour une zone d’herbiers en plein eau, arrivant en fin de dérive, je propose à mon binôme d’essayer une dernière zone avant de rentrer quand je me fais bloquer un nouveau Miss Shad 10, cette fois monté sur une TP GT 14 grammes, le vent étant là ! Un combat bien mené et un brochet de 68cm rejoint le vivier ! YESSS !

Étant dans la dernière heure de pêche, nous avons quota, on rentre ! Nous validons ce dernier poisson, puis attendrons quelques (longues) minutes, puis le résultat arrive … VICTOIRE !!!!

Nous remportons la manche de Carcans Hourtin, une belle façon de boucler la saison ! Les potes du Team JD et JU finissent quant à eux à une jolie 6e place. Les organisateurs enchainent alors avec le classement général de la saison, nous serons appelés pour la seconde place du classement général, un résultat très satisfaisant tant les choses étaient encore floues à la veille de la dernière date !

Une superbe saison, nous serons de la partie pour la prochaine saison, affaire à suivre !

 

Florian VALBOUSQUET.

 

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec mi, ultricies libero. ipsum dapibus in leo.