Ouverture de la pêche aux carnassiers 2020 : l’attente fut longue !

vAprès de très long ours d’attente, la majorité d’entre nous vont pouvoir enfin retourner aux abords de nos cours d’eau favoris pour tenter de leurrer le premier carnassier de cette nouvelle saison débutant.
Nous avons tous eu le temps de préparer tout notre matériel, les moulinets sont graissés, les anneaux bien brillants, et les leurres n’ont jamais été aussi bien classés dans les boites. Malgré tout, il reste un paramètre qui va peut-être remettre en cause la belle ouverture 2020 que nous avons imaginé et rêver dans le moindre détail depuis quelques semaines, ce paramètre c‘est la météo.
Il y a quelques jours encore, les rivières avaient trouvé un niveau assez bas, les eaux s’étaient éclaircies, mais les passages orageux des derniers jours ont changé tout cela an pas mal de départements. Il faudra donc surement changer de stratégie pour cette journée d’ouverture.
Dans un premier temps, il faut choisir l’espèce que l’on va cibler, dans certains coins les sandres étant encore en fraie et dans d’autres les blacks Bass débutant la leur, il faudra de préférence essayer de ne pas déranger la reproduction de ces poissons. Je préconiserai donc de rechercher en priorité perches, brochets et silures qui n’attente que nos leurres.
Ensuite, pour quel leurre opter ? Tout dépend du profil de cours eau ou de plan d’eau abordé. Personnellement, je pratique principalement sur une rivière de moyen gabarit avec actuellement une eau trouble et forte, je pencherais donc sur des leurres de bonne taille (14 à 18cm) pour le brochet et le silure et émettant de fortes vibrations. Le spiner flex est un de mes favoris en début de saison, le skeleton 14cm, le shad GT 15cm et le sandra 13cm/16cm donneront également de très bon résultats. Pour la perche je choisirai certainement des leurres de plus petite taille comme le zand shad 5cm, le chabot 7cm et le skeleton 5cm.
Niveau coloris, il n’y a pas de science exacte mais sur des eaux mâchées je préfère jouer sur le contraste et choisir des coloris fluo (fire tiger, mojito, sahara, rose) et le blanc. Pour renforcer la perceptibilité de mon leur par un carnassier, j’ajoute au besoin, une palette spiner plus pour augmenter les vibrations et/ou un ratle pour le bruit.
Après avoir choisi un leurre, sa couleur, lui avoir ajouté ou non des accessoires, il faut à présent le plomber. J’adapte ma plombée en fonction de la profondeur de la zone, du courant mais aussi de l’attitude des poissons. Sur ma rivière, la profondeur moyenne est d’environ 2.5m, à titre d’exemple sur un shad GT 15cm on plombera avec une TP de 15gr dans la majeur partie des cas et sur un zand shad 5cm, une plombée de 4gr s’adaptera à pas mal de situations. Mais selon l’activité des carnassiers, il est quelquefois nécessaire de réaliser un ajustement de la plombée pour s’adapter à leur envie. En effet, quelque fois, les poissons se focalisent sur des proies lentes qui restent entre deux eaux, si on reprend le cas de notre GT 15cm avec 15gr, il faudra descendre la plombée pour que le leurre descende moins vite sur le fond et reste entre deux eaux lors des phases de pause de l’animation.
Une fois le leurre plombé, ou le lancer ? Dans les conditions actuelles sur ma rivière, les zones à privilégier sont toutes celles ou le courant est faible et ou le poison peu se reposer. On prospectera donc en priorité les amortis, les contres courants, les jonctions des bras morts, les creux dans les berges. Tous ces postes sont susceptibles d’accueillir un carnassier en chasse.
Pour finir, je vous offre ces quelques conseils pour réussir votre ouverture 2020, ils sont bien sûr à adapter en fonction de votre lieu de pèche et des conditions de pêche sur votre zone.
En vous souhaitant une excellente ouverture 2020 !

Leave us a comment, or ask your question.

Your email address will not be published. Required fields are marked *