Le Plomb Pal’ une technique old school en vogue

 

Longtemps délaissé par les pêcheurs car considéré comme démodé, certains grands noms de la pêche l’ont toujours utilisé et notamment en compétition, c’est le cas de Christian Cochard qui est l’un des précurseurs du plomb palette. En effet, le plomb palette peut souvent sauver une partie de pêche de la bredouille c’est pourquoi depuis quelques années il réapparait dans les boites des pêcheurs.

Le montage :

Le plomb palette n’est pas totalement un leurre mais plus un montage particulier qui une fois animé jouera le rôle de leurre.Pour ce qui ne voudraient pas se lancer dans le montage de leur propres plomb palettes Delalande propose des plombs palettes montés de différents poids et tailles d’hameçons, qui permettent de découvrir cette technique rapidement.Pour les pêcheurs désireux de maitriser l’ensemble de leur montage, Delalande prose également tous les accessoires nécessaires à la confection d’un plomb palette (plombées, gaines silicones, perles, octopus, …).

Je vais dans ce paragraphe vous présenter le montage que j’utilise, là encore, il y a plusieurs écoles et chacun ventera les avantages de son montage. Je pense que c’est à chaque pêcheur de personnaliser son montage et de l’adapter à sa pêche. Voici donc mon montage. Le corps de ligne sera réalisé en fluorocarbon de minimum 35/100, pour résister aux frottements répétés du plomb. En principe je prends un morceau de 40 cm pour réaliser mes montages. A l’extrémité de celui-ci je fixe un triple de taille 4 à 10 en fonction du poisson recherché et du teaser utilisé. Devant ce triple je place un morceau de gaine silicone que j’enfile sur la hampe du triple. La taille de cette gaine est égale à la longueur de la hampe du triple plus la longueur de la plombée utilisée. En principe cette taille est de 30à 50mm. Sur cette gaine silicone, j’enfile un octopus avec un point de colle, dans le catalogue Delalande vous pourrez trouver toute une gamme d’octopus destinés au plomb palette dans 4 tailles et dans de nombreux coloris. J’enfile ensuite une perle dure devant la gaine, puis le plomb palette dont le poids sera adapté à la profondeur et au courant. Je termine le pontage et plaçant, sur l’extrémité du fluorocarbon, un émerillon baril.

Mon montage est très simple mais reste efficace, certains utilisent des montages beaucoup plus élaborés, par exemple, en doublant le corps en fluoro et en entortillant celui-ci ce qui fait tourne le plomb pendant l’animation. Libre à chacun d’améliorer le montage, certains utiliserons un octopus ou tout autre type de leurre, d’autre n’utiliseront que la gaine silicone, c’est là l’avantage du plomb palette qui offre une infinité de possibilité au pêcheur.

Le matériel :

Après avoir réalisé le montage il est nécessaire de lui donner vie en l’animant, pour cela un matériel adéquat est recommandé pour tirer le meilleur partit de cette technique. Pour la canne je recommande un modèle assez puissant même pour les petits plombs palettes, j’utilise une canne donnée pour une puissance de 14-21g. Une action plutôt parabolique est un avantage car elle amortira les tirées et les chocs donnés au plomb. Pratiquant en bateau j’utilise une canne de 190cm, mais pour un pêcheur du bord une canne plus longue permettra de bien contrôler son leurre. Pour la pêche au plomb palette, le moulinet peut être mis à rude épreuve, en effet les tirées répétées peuvent rapidement dégrader celui-ci, aussi il faudra opter pour un modèle assez robuste et de bonne taille (minimum 3000) si vous souhaitez pratiquer cette techniques régulièrement.  Celui-ci sera garnis avec une tresse de 12 à 15/100 terminée par un bas de ligne fluoro de 35/100 pour ajouter de la discrétion.

Astuce : Pour éviter de répercuter tous les chocs du plomb directement sur le moulinet, je coince la tresse avec la main contre le blanc de la canne au-dessus du moulinet.

L’animation :

Même s’il s’agit d’un leurre plutôt simpliste, il sera nécessaire de lui accorder sa confiance et de l’animer correctement pour prendre du poisson. Pour cela, une fois n’est pas coutume, tous les pécheurs au plomb palette ont leur botte secrète. L’animation de base de plomb palette est de descendre le leurre sur le fond sous la canne, puis de faire une tirée sèche d’une vingtaine de centimètre et de laisser retomber le leurre sur le fond puis de nouveau une tirée et un relâché…. L’important est de bien redonner la main au montage lors du relâcher pour ne pas brider la redescente du plomb. D’autre variantes d’animation sont une animation en dent de scie, ou plutôt que de pêcher en verticale, on lancera le plomb palette et on réalisera des sauts dur le fond et tirée/relâché. Personnellement, j’utilise plutôt une animation verticale en double tirée, pour cela je réalise deux tirées sèches de petite amplitude puis un relâché. Les touches se produisent souvent lors de la phase de relâché, c’est pourquoi il faut laisser une totale liberté au plomb pour que son action soit parfaite mais également conserver un léger contacte avec celui-ci afin de sentir la touche. C’est cette subtilité lors de l’animation qu’il faudra acquérir et qui fera souvent la différence lors de la pêche au plomb palette.

Les poissons :

Le plomb palette est avant tout une technique destinée à la pêche des percidés (sandres et perches), mais il arrive souvent de capturer des brochets surtout en période hivernale. On peut même cibler plus spécifiquement le brochet en adaptant le montage, en ajoutant un brin d’acier sur l’hameçon triple, en utilisant des teasers de plus grande taille et des plomb plus gros. Il m’est arrivé de capturer également des silures, des brèmes et des chevesnes. Ce qui est sûre c’est qu’au plomb palette, une capture surprise n’est pas rare.

Astuce : Je réalise des animations de forte amplitude et rapides en été avec une eau chaude et plus modérées avec des eaux froides.

Avec cet article, je vous ai donner un petit aperçu de ce qu’est la pêche au plomb palette, une pêche qui peut être très productive quand elle est bien maitrisée et qui offre au pêcheur de très nombreuses personnalisions. Il n’y a pas de science exacte pour le plomb palette, la meilleure des solutions c’est d’aller au bord de l’eau et de trouver sa technique. En espérant vous avoir donner envi d’essayer le plomb palette, n’hésitez pas à feuilleter le catalogue Delalande ou vous trouvez tous les accessoires nécessaires à cette technique.

Voici une petite vidéo d’un Sandre Record

Halieutiquement.

Romain LACOSTE  

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut justo libero odio Phasellus diam ut quis, nunc Donec