La perche est le carnassier le plus présent dans les lacs et rivières de notre territoire ! Aussi ludique qu’agréable à pêcher, elle peut devenir assez grosse et devient alors maline et combative, ce qui en fait un superbe poisson de sport !

Nom scientifique :  Perca fluviatilis

Taille maximale : 60 cm

Milieu / Répartition : Rivières, Fleuves et Lacs, toute la France

Période de reproduction : Mars / Avril

Présentation : 

La Perche est un poisson de la famille des percidés comme son cousin le Sandre. On la reconnait grâce à ses nageoires rouges et aux stries verticales sur son dos. Elle possède une grande dorsale épineuse devant laquelle se situe une bosse, plus marquée sur les gros spécimens. Sa bouche est remplit de petites dents qui lui permettent de manger des vers, insectes, crustacés mais également des alevins et même d’autres perches ! 

La perche vit en bancs, parfois de plusieurs dizaines d’individus de tailles différentes, la concurrence alimentaire la rendant alors très agressive !

Lorsqu’elles sont concentrées en gros banc, il est très fréquent d’enchainer les perches, à condition de garder au vivier ou dans l’épuisette les prises, afin de les empêcher d’aller prévenir leurs congénères. Les poissons seront alors relâchés une fois que l’activité a cessé. 

 

Techniques de pêche : 

La Perche peut être pêchée avec à peu près toutes les techniques de leurre souple ! 

  • Localiser les spots :

Les perches sont généralement proches des structures, un arbre immergé, une pile de pont, un rocher qui remonte du fond, ou encore une berge légèrement creusée, tant de spots à prospecter minutieusement pour dénicher les plus grosses ! Lors d’une pêche embarquée (bateau, kayak ou float-tube) l’utilisation d’un sondeur permet de localiser rapidement les structures, mais également de distinguer les bancs de poissons, ce qui fait gagner du temps lors de la prospection !

  • La pêche en lancer-ramener : 

Une fois le spot localisé, du bord comme en bateau les différentes techniques en lancer ramener linéaire sont possibles, avec tous types de leurres ! L’important est de varier les vibrations afin de trouver le « pattern », à savoir le leurre, ou type de leurre, ou coloris du moment, grâce auquel les prises s’enchaineront ! L’idéal est alors de posséder dans ces boîtes une certaine diversité de forme et de coloris, du shad, du Grub et du finess pour proposer diverses variations et action de nage, et du naturel, du flashys et du translucides pour ce qui est des coloris, afin de trouver la teinte efficace du jour, en fonction de la couleur de l’eau et du temps ! 

Pour ce type de pêche, de nombreux leurres de notre gamme peuvent être utilisés, voici, de manière très généralisée,  les utilisations de chacun d’entres eux pour la pêche de la perche : 

 

  • La pêche en verticale : 

La perche peut-être pêchée de plusieurs manières en verticale comme par exemple en Dropshot, technique qui consiste à mettre un leurre directement sur le corps de ligne, avec un plomb au bout du bas de ligne, permettant ainsi de le faire évoluer à la profondeur souhaitée, voir même de faire des doublés en mettant un deuxième leurre si la législation en vigueur l’autorise ! 

La pêche en verticale classique est également très efficace pour la pêche de la perche, notamment en hiver lorsque les eaux sont froides ! Bien que ce soit généralement son cousin le Sandre qui soit recherché avec cette technique, il arrive régulièrement aux pêcheurs en verticale de tomber sur de jolis spécimens de perche ! Le Zandshad et le Zandfiness sont excellents pour cette technique, et ce quelque soit la vitesse à laquelle vous pêchez ! 

Enfin dernière technique aussi rustique qu’incontournable pour la pêche de la perche : le plomb palette ! Ce montage spécifique avec un plomb pyramidale qui coulisse sur le bas de ligne et un octopus séparé de quelques centimètres, animé de manière sèche sous la canne, est un véritable sauve-capot ! 

Nos 3 meilleurs leurres souples pour la pêche de la Perche :

Le Touptishad est un leurre parfait pour localiser un banc de perches et les déclencher rapidement ! En effet sa petite taille et son action rapide, bien qu’elles ne sélectionnent pas forcément les gros poissons, permettent de prendre rapidement du poisson, et en nombre ! 

Il est également indispensable lorsque les perches sont focalisées sur de petites proies comme des alevins ! 

Le Chabot, imitation du petit poisson du même nom, s’inscrit depuis plusieurs années comme LE leurre à perche, aussi bien en streetfishing, qu’en lac ou en fleuve ! La forme arrondie de sa tête lui permet de bien garder le fond lors d’une récupération en linéaire assez lente, ce qui déclenche bien les perches lorsqu’elles sont dans la couche d’eau inférieure ! 

Quoi de plus imitatif d’une petite proie, qu’un petit finess avec une queue en V ? Le Zandfiness est un véritable bonbon à perche, qui peut être utilisé aussi bien en dropshot, en verticale, qu’à darter sur une tête planante qui lui permettra de se désaxer à chaque animation ! Sa queue émet de fines vibrations et se met en action à la moindre sollicitation ! 

Articles sur la pêche de la perche au leurre souple :

Vidéos sur la pêche de le perche au leurre souple :