Comment pêcher le brochet sur un nouveau spot ?

Tous les pêcheurs ont tendance à se reposer sur les acquis, à pêcher avec des leurres avec lesquels ils ont confiance mais également à pêcher des zones qu’ils connaissent. Il est évidemment plus simple de prendre du poisson quand on possède quelques informations sur la pêche et le milieu dans lequel on la pratique. Cependant découvrir un nouveau spot à brochet permet de progresser et de sortir de cette zone de confort. Partir à l’aventure permet parfois de trouver des spots très productifs, avec la satisfaction supplémentaire de l’avoir découvert soi-même et d’y avoir compris la pêche !  Nous allons vous donner quelques astuces pour pêcher le brochet dans des spots inconnus. 

1. Se renseigner sur la population de brochets

Il faut savoir que tout plan d’eau en France est la propriété de quelqu’un et qu’une règlementation peut être en vigueur sur celui-ci. Le plus simple est de se renseigner auprès du magasin de pêche locale, de l’AAPPMA ou de la fédération départementale de pêche.

 Il sera également possible d’avoir auprès de ces personnes des informations sur les populations piscicoles du plan d’eau et notamment la présence ou non de brochet.

2. Observer le nouveau spot à brochet

Que ce soit du bord ou en bateau, l’observation est essentielle pour repérer les spotsles brochets sont susceptibles de se poster. Dans un premier temps, on essayera de repérer les obstacles (branches, arbres immergés, etc.), les structures (pontons, rochers, etc.) et la présence d’herbiers. On essayera également de comprendre le milieu dans lequel on souhaite pêcher (courant, profondeur, turbidité, etc.). Toutes ces informations sont importantes pour organiser sa pêche.

Pêche brochet nouveau spot
Les obstacles, structures et herbiers sont des spots de choix pour le brochet

3. Organiser sa pêche

Pour gagner en efficacité dans la découverte du plan d’eau, il est possible de favoriser une organisation simple de sa pêche. On va dans un premier temps se concentrer sur les postes favorables à l’accueil et au maintien des brochets. Ceux-ci sont donc toutes les structures, obstacles et herbiers préalablement repéré. Si les résultats sur ces postes ne sont pas favorables, on va essayer de pêcher en pleine eau et à différente profondeur. 

On privilégiera des leurres de tailles moyennes voire petite taille pour commencer (Néo shallow 13cm / Shad GT 13cm) puis, si les résultats sont positifs, augmenter progressivement la taille pour espérer le BIG FISH.

spot brochet nouveau
Le spinner bait est le leurre de prospection par excellence

4. Prospecter efficacement sur le nouveau spot à brochet

Dans un milieu que l’on ne connait pas, il est conseillé de privilégier une pêche dite de « prospection ». Cette technique consiste à balayer beaucoup de terrain rapidement à la recherche d’indices sur les postes des brochets, sur leur comportement et sur les leurres, coloris, animation, etc. qui déclenchent les touches. Pour cela on utilise généralement des leurres émettant de forts signaux visuels, vibratoires ou sonores. Le Spinner Flex est excellent pour la prospection et permet de pêcher toutes les post repérés sans risque de d’accrocher. On pourra également utiliser des shads comme le Néo Shallow, Néo Swim, Skeleton ou Shad GT qui déplacent beaucoup d’eau. 

5. Diversifier sa pêche

Avec très peu d’indices sur la zone de pêche, il est conseillé de diversifier les leurres et les animations. On pourra commencer avec des coloris plutôt flashi pour tester l’agressivité des brochets et tester des coloris naturels en fonction des résultats. Chaque leurre de la gamme Delalande émet des vibrations différentes qui permettent de varier les signaux auprès des brochets. On pourra commencer à pêcher avec des leurres possédant une nage rapide et serrée comme le DJ Line et progressivement essayer des leurres avec un plus gros Rolling mais moins rapide comme le Skeleton. On privilégiera les animations rapides pour commencer avec du linéaire rapide (pour cela ne pas hésiter à sur-lesté légèrement son leurre avec une tête plombée plus lourde) ou des animations sèches. On essayera ensuite, en fonction des résultats des animations plus douces et moins rapides.

6. S'adapter et retenir les observations du nouveau spot à brochet

A chaque fois qu’un leurre est dans l’eau et qu’une animation est faite, il est possible d’attraper un brochet. Il ne faut surtout pas avoir peur d’essayer des choses en suivant les quelques conseils ci-dessus. Dès qu’un poisson est pris ou qu’une touche est ressentie, ce sont d’importantes informations pour le reste de la partie de pêche. Il est très fréquent que les brochets d’un même plan d’eau réagissent de la même façon. Si la touche survient sur un leurre ou une animation, il est possible d’insister avec celui-ci mais il est également possible de trouver ce qui a permis de déclencher l’attaque. On essayera donc des leurres de même coloris, de même taille, de nage similaire ou d’animation identique. Cela pourra peut-être permettre plus d’attaques.

Brochet nouveau spot
La prospection de nouveau secteur peut parfois rapporter gros

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.