Débuter la pêche du sandre aux leurres souples

Le pêche du sandre aux leurres souples est une technique qui nécessite quelques subtilités pour réussir à capturer ses premiers poissons ! Voyons ici les bases pour réussir à débuter la pêche du sandre aux leurres souples ! 

Le comportement du sandre

Le sandre est un poisson que l’on retrouve en lac de barrage et en rivière. C’est un poisson qui vit principalement au fond et on peut le retrouver à toutes les profondeurs, en fonction de la saison et des températures. C’est un carnassier agressif qui se nourrit principalement de poissons. 

Chassant beaucoup la nuit, les sandres sont assez actifs au coup du matin et au coup du soir, bien qu’il soit possible d’en capturer tout au long de la journée !

 De manière générale, pour les pêcher, il faut faire passer son leurre proche du fond et de manière assez lente. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques et animations de leurres souples qui permettent d’attraper des sandres ! 

Ce poisson attire de nombreux pêcheurs non pas pour son combat qui, sauf sur de très gros spécimens, n’est pas très riche en sensations, mais plutôt pour la touche très sèche et très violente qu’il inflige au leurre ! 

Cet ensemble pêche lente plus grosse frappe dans la canne offre aux pêcheurs une belle montée d’adrénaline ! 

Les animations pour débuter la pêche du sandre au leurre souple :

Il existe 3 principales animations différentes pour traquer le sandre aux leurres souples, chacune d’elles possédant ses petites subtilités. Ces animations doivent être alternées régulièrement afin de trouver celle qui est la plus efficace au moment de votre session ! 

  • La pêche en linéaire :

La pêche en linéaire est la technique la plus simple à mettre en place et souvent la plus efficace ! En effet, la plus grande difficulté de cette pêche réside dans le choix du poids de la tête plombée. Celle-ci doit être suffisamment lourde pour que le leurre reste dans les 30/40 centimètres au dessus du fond mais pas trop lourd pour pas que le leurre ne tape au fond trop régulièrement. Tout ça pour une vitesse de récupération assez lente, tout en maintenant la canne haute. Dans les rivières avec du courant, le choix du grammage est encore plus important, il faut alors lancer au 3/4 vers l’amont, et ramené son leurre vers soi tout en l’accompagnant pour qu’il descende le courant au dessus du fond. 

  • La pêche à gratter : 

Contrairement à la pêche en linéaire, il faut choisir un poids de tête plombée assez important pour traquer les sandres à gratter. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à véritablement gratter le fond avec son leurre pour soulever le substrat et attirer ainsi les sandres ! En inclinant plus ou moins la canne vers le haut, le leurre va gratter ou passer juste au dessus du fond. Cette animation doit se faire tout en ramenant assez doucement et en marquant des pauses sur le fond pendant lesquelles il n’est pas rare que les sandres viennent se saisir du leurre !

  • La pêche en verticale :

Réservé quasi exclusivement aux pêcheurs embarqués (float tube, kayak, bateau…) la pêche en verticale est une technique qui consiste à maintenir son leurre au dessus du fond, à l’aplomb sous l’embarcation, et à se servir du déplacement de celle-ci pour le faire nager. Ce déplacement peut être naturel avec la dérive ou le courant, mais également artificiel à l’aide d’un moteur électrique ou des palmes en float tube ! Le gros avantage de cette technique est de qu’elle permet de trouver rapidement les paramètres efficaces comme la profondeur et la vitesse de pêche, qu’il suffira alors de reproduire dérive après dérive pour enchainer les touches ! 

Un magnifique sandre pris en verticale au Zand finess

3 leurres souples indispensables pour pêcher le sandre :

Bien que beaucoup de leurres de notre gamme soient très efficaces pour la pêche du sandre, nous avons décidé ici de revenir en détail sur les 3 les plus utilisés et surtout les plus complémentaires, avec des actions de nage différentes. 

Le Zand Finess

Le Zand Finess est un leurre qui ne possède pas de paddle mais une queue en V qui plane et se met en action à la moindre sollicitation. Cette petite queue émet de fines vibrations qui ne laissent vraiment pas les sandres indifférents ! 

Il a l’avantage de déclencher les poissons les plus tatillons, et surtout de proposer quelque chose de différent, que les autres pêcheurs utilisent peu ou pas, ce qui est souvent la clé sur les spots où la pression de pêche est importante ! 

Monté sur une tête plombée sabot, le Zand finess peut être utilisé en verticale mais également à gratter, avec des longues pauses pendant lesquelles il n’est pas rare d’enregistrer des touches !

Le Sandra, avec son corps trapu et sa grande faucille qui tourne lors de la récupération, est un leurre idéal pour la pêche du sandre en linéaire ! Les vibrations et l’effet « volumineux » qu’il renvoie déclenche énormément de touches de sandres ! 

La taille 12cm est un véritable passe-partout, mais il est également possible de traquer le sandre avec la taille 16cm, avec l’espoir de faire péter un record ! Pour pêcher efficacement avec le Sandra, il est important de trouver le bon poids pour la tête plombée, qui permettra de rester dans la même couche d’eau lors d’une simple récupération lente au dessus du fond. 

Le Sandra

Le Zand Shad

Leurre souple Delalande Zandshad

Le Zand Shad est un leurre qui, comme son nom l’indique, a été développé spécifiquement pour la pêche du sandre ! Son corps fin lui permet d’accepter tous types de montages, et la finesse de sa queue couplée à son énorme paddle lui permettent de nager même à très faible vitesse ! 

Les véritables battements générés par la caudale du Zand Shad font énormément réagir les sandres, qui le coffrent très facilement grâce à sa souplesse ! 

Son faible volume et donc son déplacement d’eau réduit comparé aà celui du Sandra par exemple, permet de déclencher les sandres même lorsqu’ils ne sont que peu actifs ! 

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.