Puissant et malin, le Pagre demeure un poisson très prisé par les adeptes de pêche récréative aux leurres souples de part  sa combativité. Présent des côtes atlantiques à la Méditerranée, ce cousin du Denti procure de belles sensations aux pêcheurs qui arrivent à le leurrer. 

Nom scientifique :  Pagrus Pagrus

Taille maximale : 90 cm / +9kg 

Milieu / Répartition : Atlantique,  Méditerranée 

Période de reproduction : Avril / Juin

Présentation : 

La Pagre, de la famille des Sparidaé, est un poisson au corps ovale et assez compressé qui possède une mâchoire puissante pourvue de plusieurs rangées de dents. De couleur rosée, il est reconnaissable grâce aux extrémités de sa caudale qui sont blanches. Le Pagre s’alimente majoritairement de crustacés, coquillages et mollusques qu’il broie à l’aide  de sa rangée de dents rodes en forme de molaires sur l’arrière de sa gueule. Cependant, Il n’en demeure pas moins un prédateur occasionnel plutôt opportuniste qui chasse au ras du fond des petits poissons ou des juvéniles comme les orphies, lançons, poissons de roche qu’il saisit avec sa rangée de canines tranchantes situées sur l’avant de la mâchoire. 

 

Durant l’hiver, le Pagre migre du bord pour rejoindre des secteurs plus profonds pouvant atteindre 250m. Aux beaux jours, il commence sa migration pour remonter sur des secteurs entre 15 et 60m. D’un naturel méfiant, les plus beaux Pagres, solitaires,  ne se rapprochent guère du littoral alors que les juvéniles et les plus petits, pouvant évoluer en petit banc, n’hésiteront pas à s’en rapprocher.

On retrouve le Pagre dans des zones sablonneuses ou de gravier/merle pouvant abriter différents coquillages et mollusques, proche de tombants et têtes de roche lui garantissant ainsi un habitat où il peut trouver nourriture et refuge. 

Si vous avez l’occasion de croiser sa route, ascenseur émotionnel garanti !

Techniques de pêche : 

On va pas se mentir, la pêche du Pagre reste une pêche relativement compliquée et se fera principalement à partir d’une embarcation, même s’il n’est pas impossible d’en piquer du bord pour la plus grande joie des adeptes de cette pêche. La première étape, et non des moindres, avant de partir en mer, consiste à préparer sa sortie et particulièrement analyser les fonds afin d’identifier les potentiels spots susceptibles de les héberger. Il existe de nos jours bon nombre d’outils pour répondre à cette attente. Applications, données du SHOM en ligne, et bien sur les combinés GPS/sondeur de plus en plus performant avec des cartes marines de plus en plus détaillées.

Bien qu’il ne soit pas improbable d’enregistrer des résultats sur des animations simples comme un linéaire, la pêche à gratter, pouvant se décliner sous deux variantes en fonction des conditions, reste la technique à privilégier :

  • Variante 1 : laisser descendre son leurre à l’aplomb du bateau jusqu’à prendre contact avec le fond, le décoller légèrement et laisser le nager sous l’effet de la dérive. Relâcher du fil de temps à autre pour reprendre contact avec le fond. Une remontée rapide sur quelques mètres de temps en temps permet parfois de déclencher l’agressivité des Pagres.
  • Variante 2 : si les conditions ne permettent pas d’avoir une dérive suffisante, au même titre qu’une pêche du bord, cette variante consiste à lancer son leurre dans la direction du secteur recherché, prendre contact avec le fond et de le ramener doucement en grattant le fond tout en le faisant « sautiller » avec de timides tractions.

Se nourrissant de mollusques et divers coquillages posés sur le fond, les contacts répétés, soulevant ainsi les substrats, ne laisseront pas indifférent les Pagres et plus généralement les sparidés.

Il est conseillé, au regard des caractéristiques de sa bouche (dure, « petite » puissante), d’effectuer un ferrage puissant et d’utiliser des leurres de 10 à 13cm avec une gomme résistante.

Nos 3 meilleurs leurres souples pour la pêche du Pagre :

Totalement adapté pour des pêches à gratter et imitant parfaitement la nage de petits poissons fourrage, le Néo Shad reste un incontournable pour la pêche du Pagre. La forme de son corps et de sa TP lui permettant de tenir correctement le fond et de nager à faible vitesse en font un atout majeur.

Grâce à son hameçon texan et sa nage assez dynamique, le Swatshad est idéal pour chercher les pagres au dessus du fond en limitant au maximum les accrochages ! La sortie de l’hameçon assez proche de la caudale permet de bien piquer les pagres même lorsqu’ils tapent court ! 

LE leurre par excellence pour la pêche du Denti ! Que cela ne tienne ! Il en est de même sur son petit cousin le Pagre. Le Shad GT en version 11 ou 13cm monté sur une tête plombée Ange avec hameçon court est incontestablement Le leurre à avoir pour la traque pour Pagre. 

Articles sur la pêche du pagre au leurre souple :

Vidéos sur la pêche de le pagre au leurre souple :