Le Saumon de fontaine, un salmonidé facile à pêcher aux leurres souples !

Durant la période estivale, de nombreux pêcheurs prennent plaisir à aller pêcher en lac et ruisseau de montagne, notamment à la recherche du Saumon de fontaine. Voyons ici comment le pêcher aux leurres souples. 

Le Saumon de fontaine :

Le Saumon de fontaine, également appelé Omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) est un poisson de la famille des salmonidés. Originaire du Canada, il a été importé dans beaucoup d’endroit  en Europe et en France dans lesquels il s’est bien acclimaté. 

Sa morphologie se rapproche de celle de la truite bien que sa bouche soit plus fendue et que le maxillaire dépasse jusque sous l’oeil. Il possède une robe très particulière, verte avec des marbrures sur le dos et un ventre plus ou moins orange selon la période. Son corps est criblé de points blanc, jaune et orange et ses nageoires oranges possèdent un liseré blanc très marqué. 

La taille moyenne en France se situe entre 20 et 30cm bien que quelques beaux spécimens puissent être capturés dans certains endroits ! On retrouve le Saumon de fontaine dans les lacs de montagne mais également dans certains ruisseaux d’altitude, à condition que l’eau y reste fraîche. Il se nourrit principalement d’insectes, de petits poissons, de vers et pratique même le cannibalisme dans certains lacs où il est la seule espèce présente ! 

Précédent
Suivant

Le matériel pour pêcher le Saumon de fontaine

Le saumon de fontaine se trouvant en montagne, sa pêche nécessite généralement une marche d’approche allant de 30min à plusieurs heures de randonnées selon les endroits. Il est alors primordiale de ne pas trop s’encombrer avec le matériel ! Une canne ultra-light d’une puissance de 2-9gr est idéale pour pêcher avec des petits leurres souples. Celle-ci devra être équipé d’un moulinet taille 1000 ou 2000 garni de tresse très fine (PE0,4 à PE0,6) ou d’un bon nylon entre 0,16 et 0,20mm. 

Pour ce qui est des leurres, une seule boîte bien remplie sera suffisante ! Elle devra contenir des Touptishads, qui sont la bouchée parfaite pour les Saumons de fontaine, quelque soit leur taille, des Scarabaits, pour les moments où ils sont focalisés sur les insectes en surface, et éventuellement quelques Chabots, pour aller chercher assez loin en profondeur ! 

Du matériel ultra light pour plus de précision dans sa pêche, et surtout plus de plaisir !

Comment pêcher le saumon de fontaine ?

Pêche en lac :

En plus d'être des spots de pêche fructueux, les lacs de montagne sont des endroits magnifiques !

Pour pêcher le Saumon de fontaine aux leurres souples en lac , la première chose à faire est d’analyser la situation. En arrivant au bord de l’eau, il faut rapidement regarder si les poissons sont en surface sur les bordures, en attente d’insectes, ou si au contraire ils ne semblent pas postés sous la surface, ce qui est généralement le cas quand il y a du vent. 

Si il sont en surface, le plus efficace est de monter un Scarabait sur une tête très légère de 0,6gr voir même uniquement sur un hameçon simple, sans plomb. Bien que ce montage ne se lance pas très loin, il est redoutable et agréable à pêcher puisque les attaques se font à vue ! A contrario, si les saumons de fontaine sont plus éloignés, l’utilisation d’un touptishad ou d’un chabot pour peigner toutes les couches d’eau est alors la bonne solution ! Une simple pêche en linéaire avec quelques coups de scions pour décider les poissons suiveurs reste alors l’animation la plus efficace ! 

L'utilisation d'une tête plantante permet au touptishad de bien se désaxer lors des animations

Pêche en rivière :

Les saumons de fontaine pris en rivière possèdent des couleurs et des proportions incroyables !

Généralement les tributaires des lacs offrant une belle population d’omble de fontaine, sont eux aussi bien peuplés ! En effet, l’eau y est plus oxygénée et parfois ombragée donc plus fraiche ! Les ombles y sont d’ailleurs beaucoup plus colorés  et relativement facile à déclencher ! Il existe également quelques rivières qui, malgré qu’elles ne communiquent pas avec des lacs, ont été empoisonnées en omble de fontaine, qui s’y développent bien avec des morphologies généralement plus imposantes et massives que les poissons de lac !

Le touptishad monté en 3cm-2gr fait aussi réagir les jolis poissons en rivière, comme ce saumon de fontaine de plus de 30cm !

La pêche de l’omble de fontaine en rivière se rapproche énormément de celle de la truite, les clés pour réussir sont : une approche discrète, un lancer précis, et un ferrage efficace !

Cependant, contrairement aux truites, les ombles sont des poissons qui laissent le droit à l’erreur ! En effet, il sont des prédateurs agressifs, qui n’hésitent pas à revenir plusieurs fois même après qu’ils aient été loupés ! L’idéal est de pêcher assez léger, en lançant dans la cascade pour limiter le bruit à l’impact, et de ramener plus rapidement que le courant en mettant des petits coups de scions pour donner une nage erratique au leurre !

Contrairement aux truites, il est possible de prendre plusieurs saumons de fontaine d’affilé dans un même trou, même si celui-ci est minuscule et que vous venez de relâcher un premier poisson dedans ! 

En conclusion, le saumon de fontaine est une espèce ludique, relativement facile à pêcher et présente en quantité dans les massifs montagneux. Ses couleurs sont particulièrement belles et c’est un poisson assez combatif qui réagit très bien aux leurres souples ! Sur du matériel light, c’est un vrai plaisir, couplé à celui du côté sportif de l’approche et de la beauté des paysages dans lequel il se trouve ! 

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.