Ouverture Truite 2024.. / Victor – mes 3 meilleurs leurres.

Les plus assidus ont déjà coché cette date sur leur agenda, les autres ne sont peut être pas encore totalement convaincus ou ignorent simplement ce que représente ce jour là. Il s’agit bien entendu de l’ouverture nationale de la pêche de la Truite sur les cours d’eau de 1ère catégorie (hors lacs de montagne qui elle est plus tard).

Vous me direz OK, mais en quoi ce jour est-il si spécial ? Et bien je vais vous donner les bonnes raisons de se rendre au bord de l’eau ce jour là et en plus je vais vous dévoiler toutes mes astuces qui je l’espère vous permettront de prendre vos premières Truites de la saison.

Avant toute chose, et afin de passer une bonne journée en toute légalité, pensez à prendre votre carte de pêche et à bien lire le guide de pêche pour vous renseigner sur les éventuelles réserves et la réglementation en vigueur sur les zones que vous comptez pêcher.
La meilleure raison de se rendre au bord de l’eau le jour de l’ouverture c’est avant tout pour prendre un grand bol d’air après une période creuse en terme de pêche. Se déconnecter un peu de la routine quotidienne et apprécier une nature en plein éveil à l’approche du printemps si le temps est doux.

Généralement je privilégie des cours d’eau de tailles moyennes à petites. Bien souvent il y a moins de monde en début de saison que sur les grandes rivières. Vos chances de capturer un poisson sont plus élevées sur ces petits cours d’eau.

En début de saison j’ai tendance à pêcher plusieurs rivières dans la journée afin de trouver des zones moins fréquentées. Dès que je trouve une zone intéressante j’y consacre un peu de temps afin de bien prospecter partout. Généralement les poissons sont moins mobiles en début de saison, il faut donc parfois insister sur les spots pour les décider.

Concernant les leurres que j’utilise, voici selon mon utilisation les 3 meilleurs de la gamme DELALANDE pour la Truite. Ces 3 leurres sont totalement complémentaires et vous permettront d’aborder une multitude de postes à la recherche des Truites. 

Il s’agit du Buster Shad en 5cm, du TouptiShad en 3cm-2gr / 4cm-4gr, et du Chabot en 5cm-5gr. 

Les coloris naturels sont ceux que j’utilise le plus comme le Spy, Sea Wolf, Galactic Black ou encore Light Gold… 

Le Buster Shad et le TouptiShad me permettent de pêcher les zones moins profondes, les bordures de courant en animant tout simplement en linéaire avec des petits coups de scion dans la canne pour imiter un petit vairon qui ne laissera pas indifférent les Truites.

Le Chabot me sert exclusivement à pêcher plus creux dans les trous plus profonds avec moins de courants pour aller chercher des poissons moins actifs sur le fond en grattant comme une pêche de sandre.

Matériels

Dans l’idée une canne plus longue (2m20-2m50) pour les grandes rivières et (1m60-1m80) pour les plus petites.
Le moulinet sera de taille 1000 à 2500 avec un ratio de récupération plutôt élevé pour les pêches amont ou 3/4 amont.
Personnellement j’utilise une canne de 1m80 et un moulinet taille 2000 quelque soit la taille de la rivière. Etant souvent amené à passer sur des berges encombrées, je trouve l’ensemble plus maniable globalement.

On se pose souvent la question tresse ou nylon ?
J’utilise les deux. J’ai 2 bobines pour mon moulinet qui me permettent de changer rapidement de configuration.
Tresse 6 à 8/100 avec bas de ligne en fluorocarbone 18 à 20/100 (1 longueur de canne environ).
Mon autre bobine est garnie en nylon ou fluorocarbonne entre 18 et 20/100 également.

Disons que je vais plutôt utiliser la tresse en début de saison sur des pêches plus lentes et le nylon l’été sur des pêches plus rapides et discrètes.

Truite TouptiShad

Approche

En début de saison, il est important de bien « lire la rivière« . C’est à dire de trouver les postes qui peuvent potentiellement accueillir un poisson. Ces postes peuvent être un contre courant derrière une pierre, une zone de calme ou encore un remou… Ce sont généralement ces types de postes qui accueillent les poissons en début de saison avec des eaux encore bien froides.

N’oubliez pas d’être discret pour ne pas alerter les poissons de votre présence. Pour cela une tenue de couleur neutre est importante. A l’inverse, pour que vous puissiez localiser les postes plus facilement et éventuellement observer un poisson, pensez à utiliser des lunettes polarisantes qui sont selon moi un des accessoires les plus importants à la pêche et notamment à la Truite (et vos yeux sont également protégés). A ne surtout pas oublier aussi, une épuisette maille caoutchouc pour manipuler et sécuriser les poissons et aussi éviter que les hameçons ne se prennent pas dans les mailles.

Truite sauvage

L’ouverture c’est avant tout un moment de reconnexion avec la nature. Prendre du poisson est un plus, certes, mais le plus important est de prendre du plaisir à être au bord de l’eau ce jour-là.
Et pour que le plaisir dure toute la saison et aussi pour les générations futures, pêchez consciemment en favorisant éventuellement le « No-Kill » si possible. C’est une action importante pour l’avenir de la pêche en France.

En espérant que ces conseils vous auront convaincus à vous rendre au bord de l’eau le 9 mars et nul doute que votre persévérance vous rapportera de beaux poissons en 2024.

La pêche c’est une passion à la portée de tous alors foncez !

Halieutiquement

Victor

Abonnez-vous à notre newsletter !

Abonnez-vous pour recevoir toutes les mises à jour de la part de notre équipe