Drop shot : la technique automnale par excellence !

Technique très moderne et à la mode, le drop shot s’affirme être un must pour la pêche de la perche et plus particulièrement en automne lorsque celles-ci font le plein de nourriture sur les alevins de l’année.

Le principe est simple, il consiste à présenter un leurre souple décollé du fond avec un plomb en potence en dessous.
Les avantages du drop shot sont multiples et sa polyvalence permet de pêcher différentes espèces. En effet, l’un des gros atouts de cette technique, est de pouvoir présenter des petits leurres avec des grammages de plombs qu’il serait impossible sur une tête plombée classique sans dénaturer le montage. Cela permet de pouvoir aborder des contre courants notamment là où le tirant d’eau est assez fort, et d’y présenter naturellement un petit leurre qui émettra des vibrations juste avec l’effet du courant.
Astuce : pour laisser un maximum de liberté au montage, et donc pour le rendre plus naturel, je vous conseille de piquer juste le leurre par le bout de la tête sans l’enfiler.

Piqué par la tête, le leurre reste beaucoup plus libre !

Les différentes formes de plombs :

Au niveau du montage, on retrouve à la gamme  3 différentes formes de plomb :

Rond

– Rond classique (sphérique)
Véritable passe partout, le plus polyvalent, il permet de pêcher à la fois en statique et en dynamique. Présente néanmoins le défaut de s’accrocher plus facilement sur les postes encombrés ou rocheux.

Long

– Allongé (cylindrique)
Allié par excellence des pêches dynamiques, sa forme lui permet de fendre l’eau donc de descendre plus vite et de mieux pêcher les obstacles en limitant le risque d’accrochage.

Poire

– Poire (conique)
Destiné aux pêches les plus statiques aux animations minimalistes ou quasi nulles, il est bien utile en période hivernale notamment pour rechercher les sandres ou les perches apathiques sur le fond.

Pourquoi le Drop shot en Automne ?

Tout bon pêcheur le sait, l’automne est sans aucun doute l’une des toutes meilleures périodes pour la traque des carnassiers.
A cette saison, les percidés (perche, sandre) s’activent fortement dès la baisse de la température de l’eau afin de bien se nourrir avant l’hiver.
C’est donc le moment de les pêcher mais contrairement aux idées reçues, il ne faut pas toujours sortir les gros leurres même si cela varie selon les secteurs. En effet, à cette saison de l’année, on retrouve de grandes quantités d’alevins de l’année mesurant entre 2 et 5 cm qui sont des proies de choix pour les prédateurs. C’est pour cette raison que j’utilise avec succès le drop shot en Automne, en particulier avec de petits leurres. 

Mes leurres préférés pour le Drop Shot :

Mon leurre fétiche pour cette approche est le Buster Shad dans sa version 5cm en colori très naturel car il imite parfaitement les alevins de la rivière. Parmi mes leurres de prédilection, on retrouve également le Touptishad non monté 4cm, le Lançon ZX 7cm, le Scarabait mais aussi le Zand Finess et le Drop Shad. Concernant le grammage du plomb, ayez sur vous de quoi couvrir un peu toutes les situations disons entre 3.5gr et 14gr pour des pêches légères sachant qu’en drop shot il arrive de perdre plusieurs plombs donc prévoyez en suffisamment dans votre boîte.
Pour ce qui est du bas de ligne en fluoro c’est selon votre préférence, taille des poissons visés, couleur de l’eau mais disons entre 18 et 26/100 pour la majeure partie du temps. 

Approche et Animation :

Au niveau de l’approche en rivière, essayez de viser les zones de courants avec des remous comme les zones à proximité de barrages (attention néanmoins aux réserves de pêche proches de ces installations) car les carnassiers viennent bien souvent s’y nourrir. L’animation à adopter va dépendre de l’humeur des poissons, selon le jour, il faudra pêcher plus ou moins vite et essayer un peu tout pour comprendre ce qu’ils veulent à un instant précis.
Cependant, l’animation de base « passe-partout » consiste à donner 2-3 coups de scion légers dans la canne en ramenant la bannière, puis laisser reprendre contact avec le fond (pour cela pensez à utiliser de la tresse pour mieux percevoir les résonances dans la canne qui devra elle, être bien sensible). Vous pouvez faire des pauses plus ou moins longues entre chaque animation et la touche intervient le plus souvent lorsque le plomb redescend ou après contact avec le fond. Bien que cette approche soit redoutable sur les perches et les sandres, elle l’est aussi sur bien d’autres espèces (chevaine, bass, brochet…. et même des carpes ou autres tanches).

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à prendre votre premier poisson en drop shot, ou simplement à vous perfectionner mais pensez y, c’est la meilleure période de l’année actuellement pour utiliser cette technique avec fort succès.

Victor.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Abonnez-vous pour recevoir toutes les mises à jour de la part de notre équipe