Fermeture du brochet : 10 conseils pour réussir !

La pêche en deuxième catégorie est autorisée (de manière générale) jusqu’au 31 janvier afin d’éviter de déranger les brochets pendant la fraie.  Cette dernière ligne droite, bien que difficile, est une bonne période pour faire bouger de gros poissons, voyons ici quelques conseils de base pour réussir sa fermeture.

1. Prendre la carte de pêche de l’année en cours 

Premier conseil qui peut paraitre logique pour certains mais qu’il est important de préciser, la carte de pêche est valable pour une année numérique et non pour une saison de pêche. Ainsi, à partir du 1er janvier, vous êtes obligés de renouveler votre carte pour profiter du dernier mois de pêche aux carnassiers ! 

2. Rester prudent 

Bien que chaque pêcheur se doit de rester vigilant tout au long de l’année, il est important de redoubler de prudence en hiver, lorsque l’eau est très froide et les courants parfois puissants ! Que la pêche se pratique du bord, en float-tube ou en bateau, des accidents arrivent tous les ans et il faut garder à l’esprit qu’aucun poisson ne mérite de prendre des risques 

3. Sortir couvert ! 

Pêcher confort pour mieux pêcher ! Cela peut paraitre absurde, mais nous savons tous qu’à la pêche aux leurres, chaque détail compte, le confort fait partie de ces détails importants. Avec le froid de l’hiver, une tenue adaptée dans laquelle vous n’aurez pas froid est alors un allier de choix pour rester concentré sur la pêche et ne pas trembler lors des ferrages ! 

Il est important de bien se couvrir pour pêcher efficacement en hiver !

4. Pêcher gros ! 

En fin de saison, les brochets commencent à se préparer pour la fraie et cherchent donc à emmagasiner un maximum d’énergie. Ils n’hésitent donc pas à s’attaquer à de grosses, voir très grosses proies ! L’utilisation de gros leurres comme le Néo Shallow 18cm, le Sandra 23cm ou encore le Shad GT 22cm et le Skeleton 18cm est alors interessante pour provoquer de gros déplacement d’eau et ainsi décider les brochets à se déplacer pour attaquer ! 

18cm est presque une taille "minimale" pour pêcher le brochet en hiver !

5. Pêcher lentement ! 

L’eau étant très froide à cette période de l’année, les brochets sont un peu apathiques, en manque d’énergie, et ils ne feront généralement pas le déplacement pour une proie qui passe trop vite ! Pensez donc à ralentir la cadence, l’utilisation d’un moulinet avec un faible ratio est alors idéale !

6. Faire des pauses ! 

En plus d’une récupération lente, il est possible et conseillé de faire des pauses, par exemple lors d’une récupération en pleine eau, pendant laquelle le leurre descendra doucement dans la couche d’eau, gardez le moulinet fermé et restez concentrés car il est fréquent que les brochets attaquent pendant cette phase de descente ! Lors des pêches en fleuve il est également possible de faire des pauses de plusieurs secondes sur le fond, il n’est alors pas rare que le brochet vienne cueillir le leurre, ou qu’il s’en saisisse au redémarrage de celui-ci ! 

7. Pêcher le large ! 

Selon les régions, les brochets commencent ou préparent la reproduction au mois de janvier, ils se rapprochent alors des bordures sur lesquelles ils fraient ! Les poissons en reproduction n’étant généralement pas mordeurs, il n’est pas nécessaire de le déranger, bien au contraire ! Il est alors conseillé de chercher les poissons qui ne sont pas encore entrés en fraie, en pleine eau. Lors des pêches embarquées, l’idéal est de trouver des boules de poisson fourrage et de pêcher tout autour, dans la même profondeur, les brochets sont souvent présents à côté de leur garde-manger ! 

8. Pêcher les heures chaudes !

Que ce soit pour le pêcheur ou pour l’activité des poissons, l’idéal en hiver est de pêcher pendant les heures les plus chaudes de la journée ! Inutile donc de se lever à 5h du matin un jour de pluie, privilégiez plutôt le créneau 10h-15h, en particulier les jours où le soleil est présent et profitez ainsi des périodes d’activités des brochets !

Un joli brochet d'hiver pris à midi ! Les coloris translucides sont souvent décisifs lorsque le temps est ensoleillé !

9. Alterner les vibrations et les couleurs ! 

Bien que ce conseil ne soit pas spécifique à la pêche en hiver, il est important de rappeler que, même après avoir localisé les brochets, il n’est pas toujours facile de les déclencher ! Alterner les vibrations en changeant de leurre et de coloris régulièrement permet alors de trouver LE leurre du jour, et ainsi d’optimiser la suite de la session ! 

10. Manipuler les poissons avec précautions ! 

Un autre conseil valable toute l’année mais à appliquer encore plus en plein hiver, les brochets étant vulnérables et fragiles avant la fraie, il est préférable de les laisser le moins possible hors de l’eau et de les relâcher en prenant le plus de précautions possibles !

Un énorme brochet qui a réchauffé notre pêcheur !

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.