Pêche du bar en Sud Bretagne – Première session de l’année !

En ce week-end du 1er Mai, le temps clément en Sud Bretagne nous motive à sortir pour une petite session pêche du bar, pendant laquelle nous toucherons les premiers beaux poissons de la saison ! 

Les conditions pour la pêche du bar !

Nous sommes le dimanche 1er mai 2022, et je rejoins mon binôme en début d’après-midi pour un départ de l’anse de Toulain, port d’échouage  sur la commune du Pouliguen . 
 La mer est calme et nous sommes sur un coefficient de 86, nous voilà donc parti pour 3 heures de montante autour « des Evens », une petite île bien connue des pêcheurs locaux pour la pêche du bar. En cette belle journée dominicale, le seul point noir est l’affluence sur l’eau, en effet de nombreux plaisanciers et jet-ski profitent eux aussi de la mer pour assouvir leur passion ! 

Première dérive, ça commence mal !

Nous décidons d’attaquer la pêche du bar sur le tombant d’un petit plateau rocheux . Avec la dérive, le bateau se place parfaitement le long de la cassure . Du sable, de la roche et des algues… une nature des fonds idéale qui devrait logiquement tenir les bars ! L’échosondeur affiche quelques poissons collés au fond !

Avec une dérive à 1,5noeuds pour une profondeur comprise être 6 et 8 mètres, je décide de monter un DJ line 12cm avec une tête ange de 20gr afin de descendre rapidement dans la couche d’eau et de bien tenir le fond, pour tenter de les décider ! 

Leurre souple Delalande Dj line

Première descente de la journée, je maintiens tranquillement mon leurre au dessus du fond quand tout à coup celui s’arrête net … C’est le fond, le leurre est bloqué et ne ressortira jamais de son caillou … Ça ne commence pas très bien … Les dérives s’enchainent et à part quelques petits bars d’une vingtaine de centimètres, aucun poisson correcte ne se décidera à venir nous rendre visite ! 

Heure de pointe et étale, pas top pour la pêche du bar !

De plus en plus de plaisanciers tournent sur la zone, ce qui n’arrange pas vraiment nos affaires et aucun beau poisson ne sera fait jusqu’au moment de l’étale… Avec une motivation sans faille, nous décidons de nous éloigner de la zone trop fréquentée et d’aller chercher les bars plus au large, malheureusement cela ne donnera rien sur la première heure de descendante. Le coup du soir approche et nous décidons de retourner sur le premier spot, là où nous avions eu pas mal d’échos ! 

Les conditions étaient pourtant idéale pour la pêche du bar

Enfin récompensés avec deux gros bars !

Lorsque nous arrivons sur le spot, plus aucun bateau ne s’y trouve, et les plaisanciers ont également commencé à reprendre la route du port. Nous plaçons alors la dérive le long du tombant et dès le premier lancer, à peine arrivé au fond, Ben prend une énorme frappe et répond par un ferrage appuyé ! « C’est gros ! » annonce-t-il ! 

Après quelques jolis rushs faisant siffler le frein, le poisson perce la surface et vient s’échouer dans l’épuisette, Speed slim blanc au coin de la gueule ! Un poisson qui nous redonne le sourire après un début de session compliquée ! 

10 - Blanc

Je laisse alors à Ben l’épuisette contenant son poisson pour récupérer ma bannière, et une fois celle-ci tendue, je décide d’entamer une récupération lente. Mon Swat shad étant resté posé au fond, sans s’accrocher grâce à son texan, un linéaire lent en remontant la dérive me permettra peut-être de passer devant un autre bar ! Belle intuition puisque après avoir ramené seulement de quelques mètres, je prends une énorme frappe dans la canne, je ferre très fort canne basse pour garantir de bien piquer le poisson avec l’hameçon texan du Swat Shad et c’est parti !! 

Le premier rush est vraiment violent et on est surement sur la même taille de poisson que celui de Ben, encore dans l’épuisette ! Après quelques beaux coups de tête je parviens à le remonter jusqu’à la surface et m’en saisis à la main pour éviter les noeuds. Effectivement il fait la même taille que le premier (entre 65 et 70cm). 

Des poissons qui font particulièrement plaisir au vu de la difficulté de cette session pêche du bar, et un plaisir partagé avec ce magnifique doublé ! Cerise sur le gâteau, nous laissons ces deux bars repartir grossir encore et apprécions de les voir regagner tranquillement les profondeurs ! 

Pêche du bar speedslim delalande
Un bar magnifique avec un dos bien noir
peche du bar au swat shad delalande
Un deuxième poisson tout aussi massif au swat shad

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.