Frédéric…/ Mon meilleur leurre pour le Lieu : le Fire Eel

Le poissons que je recherche avec un de mes leurres préféré, le Fire Eel 18Cm, est le lieu jaune, communément appelé chez nous « le Colin ». Mes lieux de pêche sont essentiellement concentrés sur tout le nord Cotentin, du cap de la Hague (principalement) jusque dans le Val de Saire (Saint Vaast La Hougue). 

fire eel natural sprat
lieu au fire eel
Le Fire Eel Natural sprat, colorisidéal lorsque le temps est ensoleillé !

Caractéristiques et nage du Fire Eel :

Le Fire Eel est un leurre filiforme, à mi-chemin entre un slug et un shad puisque malgré son corps fin, il possède un petit paddle. Son but est d’imiter au mieux les proies comme le lançon ou l’orphie dont les prédateurs raffolent ! Le Fire Eel possède une longue nageoire dorsale et une nageoire anale qui lui offrent un visuel très naturel et une meilleure hydrodynamique. Son corps résistant lui permet d’enchainer les poissons sans s’abimer, ce qui en fait un des meilleurs leurres pour la pêche du lieu jaune ! La version 18cm est proposée avec 5 grammages différents : 40-60-80-100 et 120gr, de quoi s’adapter à toutes les profondeurs et toutes les situations de courants et dérives ! 

Types de spots et animations :

Les fonds sont très diversifiés dans notre région du Nord Cotentin, mélangeant des têtes de roches sur des fonds de 10-15m pouvant aller jusqu’à 30m et surtout de nombreuses épaves qui permettent de concentrer le poissons à des moments très spécifiques de la marée.

En règle générale, nous pêchons les colins sur épaves lorsque le courant avoisine les 1,8 noeuds avec des têtes plombées de 120gr, de préférence lorsque la marée descend ! Il faut avoir un multitude de grammages car au fur et à mesure que le courant baisse, nous descendons le poids des têtes généralement jusqu’à 60 gr minimum.

Pour ce qui est de l’animation, je me mets bien en amont de l’épave, pour permettre au leurre de descendre au fond tranquillement et être sur d’y être avant d’arriver sur l’épave. Si on ne fait pas cela, la casse est inévitable! Dès le contact avec le fond, je remonte très lentement le leurre entre 10 et 20m en effectuant une pause avant de redescendre  tout en gardant contact avec le leurre.

Les touches se font très souvent en remontant, il faut être attentif et ne pas ferrer à la première touche mais à la deuxième. Un ferrage assez fort permet de piquer le poisson en sécurité car sans ça, le risque de le décrocher est important.

gros lieu jaune
Un superbe Lieu jaune pris assez profond, l'estomac ressort par la bouche car il est expulsé par la vessie natatoire qui elle, gonfle !

Cette technique dites de l’ascenseur est l’animation la plus efficace et la plus sensationnelle pour pêcher le Lieu au Fire Eel !

Je pêche depuis peu avec une canne casting qui me permet de mieux sentir le moindre impact avec le fond ou l’épave pour éviter la casse, sur le moulinet je pêche avec une tresse entre 16 et 20 centièmes avec 6 mètres de fluorocarbon de 50 centièmes. Quand les Colins sont difficiles à faire mordre, je monte un teaser en amont d’une autre couleur que le leurre, ce qui permet de concentrer les attaques avec l’effet « prédateur » du Fire eel, la surprise du doublé est très souvent de mise.

Mes montages préférés :

montages fire eel
Mes montages Fire Eel pour la pêche du lieu, simples et efficaces !

J’utilise le Fire eel avec les têtes plombées Fire eels en grammage de 60 à 120gr.

Le fait d’avoir un hameçon assez court permet au leurre de se mouvoir plus facilement en toute liberté et il permet également d’être coffrer assez facilement par le Lieu lors de son attaque.

Le grammage que j’utilise doit me permettre de rester au maximum à l’aplomb de bateau, si dès les premières descentes, je me retrouve à plusieurs mètres derrière le bateau, c’est que je suis trop léger, je prends donc une tête plombée de la taille au dessus (20gr supplémentaires), jusqu’à trouver le bon grammage ! 

lieu jaune coucher de soleil
Un magnifique lieu jaune pris au coucher de soleil

Quels coloris du Fire Eel pour pêcher le Lieu Jaune ?

Pour les coloris, j’étais resté principalement sur le Fire Tiger depuis mes débuts, mais il faut avouer que les coloris Natural Sprat , Rose Japan et Daredevil se sont montrés plus que redoutables cette saison.

J’ai d’ailleurs toujours un de chaque à porter de main pour me permettre d’effectuer les tests pour voir ce qui intéresse le poisson au moment de la pêche.

Petite astuce : pour le coloris Rose Japan, vous pouvez mettre quelques coups de marqueurs sur le corps pour faire comme des reliefs sur le leurre, le résultat est plus que bluffant.

Mes plus beaux souvenirs au Fire Eel :

Laisser nous un commentaire, ou posez une question.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.